AccueilSantéUn manque de pharmaciens...

Un manque de pharmaciens qui perdure dans les établissements de santé

MONTRÉAL — Le manque de pharmaciens dans le secteur public perdure, d’après l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES), qui appelle le gouvernement à promouvoir davantage la profession pour résoudre la pénurie. 

Environ un poste sur cinq était vacant dans la province, selon la dernière enquête annuelle de l’APES. Cela représentait 280 pharmaciens d’établissement équivalent temps complet en date du 1er avril 2021. 

«Ça fait déjà 20 ans qu’on observe la pénurie de main-d’œuvre, alors ce n’est pas une pénurie qui vient de se produire comme on en entend parler avec d’autres corps d’emploi dans le réseau de la santé», fait valoir la directrice générale de l’APES, Linda Vaillant.

La situation est loin de s’améliorer, mentionne la pharmacienne à La Presse Canadienne. La construction des maisons des aînés, le nombre insuffisant de diplômés, le vieillissement de la population et les départs à la retraite ne feront qu’accentuer les besoins.

Pendant longtemps, la relève a préféré travailler dans les pharmacies de quartier en raison d’une rémunération plus avantageuse, ce qui a créé la pénurie qui sévit aujourd’hui, explique Mme Vaillant. L’écart salarial entre le privé et le public s’est résorbé depuis quelques années et les mesures de rattrapage salarial sont désormais consolidées dans la nouvelle entente de travail avec le gouvernement, dit-elle. 

Mais la profession se trouve encore trop dans l’ombre, selon Mme Vaillant. Elle estime que Québec doit donner un «coup de barre» pour faire rayonner la profession et les opportunités qui s’y rattachent. 

«Je pense qu’il y a une campagne de valorisation qui devrait être mise de l’avant», affirme-t-elle. 

«On est un acteur incontournable pour l’équipe médicale qui a besoin de nous pour prescrire, pour que les médicaments soient bien donnés. C’est un travail qui est très le « fun », mais pas connu et pas suffisamment valorisé», soutient Mme Vaillant. 

Elle souligne qu’il y a également un «travail à faire» pour attirer les diplômés du premier cycle vers la maîtrise, une étape nécessaire pour pratiquer dans le réseau de la santé contrairement aux pharmacies de quartier. 

L’APES réclame du gouvernement d’augmenter les admissions au deuxième cycle et le nombre de bourses. Elle demande aussi une meilleure flexibilité du programme de maîtrise en offrant des cours à distance afin de surtout faciliter la formation de nouveaux pharmaciens en région. 

Selon l’association, la moyenne de diplômés à la maîtrise est de 65 depuis les 10 dernières années, alors qu’il en faudrait une centaine. 

Le gouvernement Legault affirme être «déjà en action pour attirer davantage de main-d’œuvre en pharmacie et valoriser leur profession». 

«À titre d’exemple, nous travaillons à former des techniciens en pharmacies pour libérer les pharmaciens de tâches administratives, ou encore, nous avons offert une centaine de bourses pour inciter les étudiants à s’inscrire à la maîtrise en pharmacologie», a indiqué par courriel le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux, à La Presse Canadienne. 

Une couverture «insuffisante» 

Le manque de personnel n’est pas sans répercussions sur la couverture des soins pharmaceutiques qui est «insuffisante» pour répondre aux besoins, soutient l’APES. 

La situation est notamment problématique pour les soins de courte durée alors que seulement 27 % des besoins en santé mentale pour les patients hospitalisés sont couverts, révèle le syndicat qui représente plus de 1700 pharmaciens d’établissement. 

Dans les salles d’urgence, le taux de couverture est de 42 %. En l’absence de pharmaciens, le travail peut être en partie compensé par les autres membres du personnel, mais certaines étapes peuvent être omises, évoque Mme Vaillant.

«On peut donc imaginer que des erreurs ne sont pas repérées. Il y a des interactions qui ne sont peut-être pas remarquées, donc peut-être que les patients subissent certains effets secondaires. Peut-être qu’on va avoir aussi des patients admis qui vont ressortir et revenir encore parce que le problème était médicamenteux et il n’a pas été pris en charge», expose-t-elle. 

Selon les données internes de l’APES, de nombreux CHSLD se retrouvent aussi sans pharmaciens. 

Les établissements de santé dans le besoin peuvent avoir recours au dépannage. Cela consiste à demander soit à des pharmaciens du réseau de prendre congé, ou à des travailleurs de l’externe, de venir prêter main-forte afin d’éviter un bris de service. 

Le nombre de jours de dépannage entre avril 2020 et mars 2021 a d’ailleurs augmenté de 735 par rapport à la période précédente, pour s’élever à 6238, rapporte l’APES.

—–

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles. 

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...