AccueilSciences et technologiesTest de GRID Legends...

Test de GRID Legends par jeuxvideo.com

Revoici GRID ! Trois années après le dernier épisode et quatorze ans après le lancement de la saga de Codemasters, le jeu de course arcade spécialisé asphalte découvre les consoles de dernière génération. Electronic Arts passe à l’édition, de quoi décupler nos attentes : que GRID Legends surpasse DiRT 5, le dernier volet arcade de Codemasters sur le fond en gardant l’identité de la licence.

Astral Seneca

Le mode histoire est un catalogue de tous les types de courses

Petit fils de la série Touring Cars parue à la fin des années 90, bébé de la saga Race Driver lancée au début du millénaire, cela fait maintenant presque 15 ans que GRID roule sur l’asphalte arcade. Et en 2022, GRID Legends décide de prendre l’aspiration, ou plutôt l’inspiration d’une série Netflix phare dans le sport mécanique, Drive to Survive. C’est le mode histoire de cet opus, articulé entre cinématiques en live action (prises de vues réelles et acteurs en chair et en os), courses aux formats variés et objectifs à atteindre. On y incarne le pilote 22, coéquipier de Yume Tanaka au sein de l’équipe Seneca, en proie aux difficultés financières. Au menu, écuries rivales ou favorites à contrarier, personnages mafieux ou clownesques dans un ton malheureusement trop cliché. Si la chose part d’un bon sentiment, le scénario s’avère vite dispensable et la VF n’est pas très immersive (elle remplace les voix anglaises sans les superposer comme dans Drive to Survive sur Netflix). L’aventure dure finalement 8 heures avec ses 36 épreuves, cinématiques comprises.

Ennemis, jurés, crashés

GRID Legends : Plus qu'une alternative à DiRT 5 ?
Autant vous dire que passer sans contact avec deux Nemesis devant, c’est dur

Pour accentuer les querelles du paddock, GRID Legends intègre le système de Nemesis en course, traduit par ennemis jurés. Lorsque vous percutez violemment un concurrent, un petit logo de casque rouge apparaît au-dessus de celui-ci avec la mention “Ennemi Juré”. L’IA de votre ennemi juré, déjà bien calibrée dans cet opus d’ailleurs, deviendra alors plus agressive si votre Nemesis est derrière vous, n’hésitant pas à aller au contact voire vous faire quelques coups en traitre. Et s’il est devant, les queues de poisson ou portes fermées au dépassement seront de mise. Une bonne idée et une réussite en guise de marque de fabrique, sachant qu’on peut avoir des tas d’ennemis jurés en une seule épreuve. Cette feature est non seulement disponible dans le mode histoire (certains ennemis jurés étant définis d’office selon le scénario) mais aussi pour tous les autres modes solo de GRID Legends, avec en plus le mode Online ! La seule différence étant que si un adversaire humain devient votre Nemesis, le logo rouge vous rappelle simplement à tous les deux qu’il y a eu un gros accrochage précèdemment dans la course.

Une belle bagarre en perspective dans des cadres de circuits souvent très bien modélisés et animés, surtout avec les effets météo nocturnes ou à la tombée de la nuit : du Need For Speed Underground dans le texte, en étant moins cartoon que le dernier DiRT. Pour la conduite pas de surprise, GRID reste arcade et forcément moins poussé que dans un Assetto Corsa malgré les terrains Asphalte. Les virages sont pris en dérapage automatique lorsqu’il faut tourner de manière serrée, et les collisions sont pleinement validées pour de l’arcade, ni trop punitives, ni trop light : un pas en avant par rapport au dernier jeu arcade de Codemasters. On a aussi apprecié les dégâts visuels des véhicules et des éléments de décors, avec les débris qui peuvent géner les tours suivants.

Le mode carrière, enchainement de courses selons différents niveau de difficultés prend en fait la suite du mode histoire, et le joueur 22 se retrouve plongé dans une toute nouvelle écurie, que vous pouvez personnaliser au niveau du Logo et de la livrée. Malheureusement, le menu de customisation n’est pas aussi complet que d’autres licences concurrentes, et l’on peut simplement choisir un design prédéfini sans ajouter manuellement des motifs ou sponsors. Par contre, cet opus ajoute un système d’amélioration des voitures, du mécano et du coéquipier, afin d’ajouter des compétences à ces derniers pour gagner plus de monnaie virtuelle en course et gagner en performance.

Une légende qui ne meurt jamais ?

GRID Legends : Plus qu'une alternative à DiRT 5 ?
Le créateur de course est très complet

Mais malgré l’absence de système de personnalisation visuelle approfondie, GRID Legends se montre très gourmand dans son contenu en termes de possibilités de jeu. En témoigne le chiffre de plus de 130 véhicules disponibles au lancement, répartis dans 9 catégories. En plus des classiques Touring, GT, Tuner, Track Day, Autres, Open Wheel, on retrouve les classes plus originales Trucks (avants de camions), Electrique (au son particulier avec des portails offrant des boosts) et Drift (propices aux dérapages). On retrouve pléthore de types de courses aussi, entre les concours de Drift, courses en ligne (pas de tours), contre-la-montre ou le fameux mode élimination, où les deux derniers participants sont éliminés toutes les 30 secondes jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Cette variété semblable à celle de DiRT 5 gonfle la durée de vie du jeu grâce au créateur de course, pour paramètrer des défis solo ou online en choisissant la discipline, classe et véhicules éligibles, lieux, tracé, conditions météo, tours ou nombres de participants.

Quant au online, nous avons pu le jauger en compagnie de l’équipe de développement et avec les autres testeurs de sites spécialisés sur PC. Ce dernier est cross-platform, un très bon point pour l’esprit du titre. Sur un peu plus d’une heure de courses en réseau, nous n’avons pas constaté de ralentissements ou de bugs malgré la présence de 22 joueurs sur une seule et même course. L’accès aux festivités peut se faire de manière classique via un lobby, avec tous les types de courses précédemment cités, ou via un “hop-in” si l’on rejoint un ami. On remplace alors un membre IA de la course en pleine épreuve, une belle inspiration là aussi. En revanche, le mode online manque d’un supplément d’âme (liant entre les épreuves, leaderboards, système de tournoi manquant…) pour marquer pleinement le titre.

Conclusion

Points forts

  • Un nombre énorme de lieux et tracés
  • La modélisation des circuits et des véhicules pour de l’arcade
  • Très bonne retranscription des dégâts
  • Attitude de l’IA, boostée avec les ennemis jurés
  • Variété dans les classes et types de courses
  • Online stable et cross-platform…

Points faibles

  • …mais qui manque de profondeur
  • Mode carrière à approfondir
  • La VF et scénario du mode Histoire, cliché
  • Possibilités de customisation limitées

Un peu comme le précédent titre sorti en 2019, GRID Legends ne révolutionnera pas l’histoire des jeux de course, mais n’en reste pas moins un très bon divertissement arcade. S’il ne va pas assez loin dans la profondeur de son mode carrière et dans les possibilités de personnalisation des livrées, le titre est en revanche très complet sur son aspect le plus brut. Les combinaisons de courses sont énormes grâce à la variété de voitures, lieux, tracés, règles et catégories de véhicules, d’autant que l’IA bien calibrée ajoute de l’épaisseur au gameplay. Le système d’ennemis jurés (Nemesis) fait un très bon retour pour des bagarres saisissantes au cœur de décors plaisants, d’autant que les dégâts et collisions sont bien plus convaincants que sur le dernier titre purement arcade de Codemasters, DiRT 5. Sur ce terrain au moins, la série GRID restera dans la Légende.

L’avis des lecteurs

Donnez votre avis sur le jeu !

Profil de Izokay,  Jeuxvideo.com

Par Izokay, Rédaction jeuxvideo.com

MP

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...