Transat Jacques Vabre : Thomas Ruyant s’impose en Imoca avec Morgan Lagravière, et signe un triplé inédit en course au large

0
13

Contraints de rester à quai en attendant que les tempêtes Ciaran et Domingos leur permettent de s’envoler, les Imoca – la classe des bateaux du Vendée Globe – piaffaient d’impatience. Et ils n’ont pas traîné pour effectuer la transatlantique une fois le départ donné. Déjà vainqueurs en 2021, le duo Thomas Ruyant et Morgan Lagravière (For-People) ont remporté, dimanche 19 novembre, la 16e édition de la Transat Jacques-Vabre à bord de leur Imoca dernière génération.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Transat Jacques Vabre : un départ à quasi « huis clos » pour les Imoca

« Quelques jours après le départ, on était bien cramés et on s’est retrouvés au milieu des Canaries. Là, on s’est regardés et on s’est dit qu’on était sur le monocoque le plus rapide du monde. C’était un pur kif, un moment magique », a savouré Thomas Ruyant après l’arrivée nocturne, dans des propos rapportés par Le Figaro, saluant le « bateau exceptionnel » qui leur a fait traverser l’Atlantique en 11 jours 21 heures et 32 minutes de course.

Pour le navigateur nordiste de 42 ans, cette victoire est synonyme de doublé sur la Route du café, mais il signe également un triplé inédit en course au large : Thomas Ruyant a remporté la Transat Jacques-Vabre 2021 (déjà avec Morgan Lagravière), et la Route du rhum en solitaire en 2022. Marin discret et charismatique, il a remporté cette nouvelle victoire à bord d’un monocoque de 18 mètres mis à l’eau en mars et taillé pour le Vendée Globe 2024, la prestigieuse course autour du monde en catégorie Imoca et son objectif principal – il a terminé 6e lors de la dernière édition. « Je sais que j’ai gagné les trois dernières transats et que cela fait de moi un des favoris de la course, mais c’est un autre terrain de jeu », a commenté Thomas Ruyant.

Derrière le voilier For-People, la deuxième place en Imoca s’est jouée entre For-the-Planet et Paprec-Arkéa (Yoann Richomme et Yann Eliès), qui a finalement passé la ligne en deuxième position dans la baie de Fort-de-France. Complétant le podium, For-the-Planet, barré par le Britannique Sam Goodchild et Antoine Koch, est l’ancienne monture de Thomas Ruyant (alors LinkedOut), et fait partie de l’écurie du skippeur nordiste. « Deux voiliers d’une même écurie sur le podium, c’est génial, a salué par anticipation Morgan Lagravière après avoir passé la ligne. On est dans la dynamique souhaitée en début d’année, avec tout ce collectif à deux bateaux. »

En catégorie Ultim, des multicoques de 32 mètres, le Maxi-Banque-Populaire XI a remporté la Transat Jacques Vabre lundi, et Solidaires-en-Peloton a gagné jeudi dans la catégorie Ocean Fifty (multicoque de 15 mètres). Si de nombreux Imoca sont encore en mer, il ne reste plus que les Class 40 à devoir constituer leur podium. Ces monocoques de 12 mètres, dernière catégorie engagée, devraient franchir la ligne en milieu de semaine dans les eaux de la Martinique.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Transat Jacques Vabre : victoire d’Armel Le Cléac’h et Sébastien Josse sur « Maxi-Banque-Populaire XI »

Le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici