Tennis : Gilles Simon bat Taylor Fritz au deuxième tour du Masters 1000 de Paris, le dernier tournoi de sa carrière

0
12

Gilles Simon s’est qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris, qui sera le dernier tournoi de sa carrière, en battant, mercredi 2 novembre, l’Américain Taylor Fritz (numéro 11 mondial) 7-5, 5-7, 6-4. Le Français – ancien numéro 6 mondial et aujourd’hui classé 188e – a su prendre Fritz dans les mailles de son filet, lui qui a fait déjouer les plus grands au cours de ses vingt et une années de carrière. Gilles Simon, 37 ans, affrontera le Canadien Félix Auger-Aliassime (8e) pour une place en quarts de finale.

Le Niçois avait annoncé en mai qu’il rangerait sa raquette à l’issue de la saison. Il a reçu une invitation pour entrer dans le tableau principal de Bercy, où une cérémonie en son honneur est prévue pour le jour où il perdra. Cette cérémonie a déjà été reportée deux fois. Lundi, il avait réussi à reculer l’échéance en s’imposant au premier tour face à l’ancien numéro 1 mondial Andy Murray, après un combat de deux heures et cinquante minutes qui semblait perdu au milieu du deuxième set.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Gilles Simon : « Le tennis incarne le côté loser du sport français »

Une Arena quasi comble et très bruyante

Il a bagarré plus longtemps encore contre Fritz, puisqu’il a fallu trois heures et six minutes aux deux hommes pour se départager.

Vainqueur du premier set 7-5, Simon a semblé capable de faire craquer Fritz dans le deuxième en réussissant le break pour mener 2-1. Mais l’Américain a su contenir ses nerfs. Fritz a débreaké immédiatement, puis sauvé trois nouvelles balles de break à 5-5 avant de lui-même prendre le service de Simon pour égaliser à un set partout. Dans la manche décisive, Fritz a été plus serein sur sa mise en jeu que Simon, mais c’est le Français qui a réussi le break décisif, sur sa seule et unique balle de break, pour mener 5-4 et servir pour le match.

Dans une Arena quasi comble et très bruyante, qui l’a soutenu de bout en bout, Simon s’est alors offert deux balles de match et a conclu sur la première.

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici