Sports | Formule 1 : il n’y aura pas de Grand Prix de France l’année prochaine

0
702

L’annonce était attendue. Stefano Domenicali, le patron de la F1, a annoncé aujourd’hui lors d’un entretien à plusieurs médias dont L’Equipe que la France ne figurerait pas dans le calendrier 2023. Après avoir déjà quitté l’Hexagone entre 2009 et 2017, la catégorie reine du sport automobile est revenue depuis 2018 sur le circuit Paul-Ricard du Castellet.

De plus en plus de concurrents se sont ajoutés ces dernières années avec par exemple des Grand Prix en Arabie Saoudite ou à Miami et prochainement à Las Vegas, si bien que plusieurs courses historiques sont menacées pour la saison prochaine. Si le patron de la F1 a d’ores et déjà tiré un trait sur la France, la Belgique (dont le Grand Prix aura lieu ce dimanche sur le circuit de Spa) et Monaco sont également menacés.

Concernant la France, Stefano Domenicali laisse la porte entrouverte pour l’avenir. “On reste en discussions avec la Fédération et même le Gouvernement”, assure-t-il. Mais il prévient aussi que le calendrier n’excédera pas 24 courses, ce qui limite forcément le nombre d’hôtes possibles.

Depuis le retour du Grand Prix de France au Castellet, Lewis Hamilton (2018, 2019) et Max Verstappen (2021, 2022) se sont imposés chacun à deux reprises sur la piste du Paul-Ricard. La course n’avait pas eu lieu en 2020 en raison de la pandémie.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici