Roberto Mancini inquiet par le niveau des attaquants italiens

0
60

L’Italie est au plus mal ces derniers mois. Privée de mondial par la Macédoine du Nord, surclassée par l’Argentine ce mercredi lors de la Finalissima (0-3), la Nazionale a montré des lacunes immenses des deux côtés du terrain. Son sélectionneur, Roberto Mancini, a choisi de pointer du doigt la maigreur du vivier dont il dispose en attaque. À la veille d’affronter l’Allemagne en Ligue des nations, le technicien transalpin n’a pas caché son inquiétude. « Cela nous inquiète, oui. Dans le football pour gagner, il faut marquer. Il faut trouver des attaquants qui, malheureusement, n’existent pas en Italie », a-t-il regretté.

Ciro Immobile et Andrea Belotti sont les numéros neufs le plus souvent utilisés depuis 2018 et la prise de pouvoir de Mancini. Mais leur rendement est insuffisant. Surtout, il n’y a pas grand monde pour les concurrencer. « Les autres jeunes attaquants italiens ont du mal à jouer en Serie B, à l’exception de Gianluca Scamacca (Sassuolo) mais qui n’a pas encore joué un match international à part quelques apparitions avec nous », a ajouté Roberto Mancini.

« L’espoir, c’est que ceux qui jouent en B puissent rapidement jouer et marquer en Serie A », a conclu celui qui vivra samedi son 50e match sur le banc de l’Italie, avec qui il a remporté l’Euro en Angleterre l’été dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici