Richard Gasquet réussit la passe de trois à Winston-Salem

0
52

Ça faisait plus de trois ans, depuis sa demi-finale au Masters 1000 de Cincinnati en 2019, que Richard Gasquet (91e ATP, 36 ans) n’avait plus enchaîné trois succès de suite sur dur extérieur. Mercredi, au troisième tour du tournoi ATP 250 de Winston-Salem, il a remédié à cette anomalie en disposant dans la difficulté de l’Américain Steve Johnson (115e, 32 ans), au terme d’un duel disputé par grande humidité et sans véritable fil rouge (6-7, 6-4, 6-3 en 2h07).

D’abord vainqueur de 16 des 19 premiers points du match, le Français mena 4-0 tandis que l’Américain semblait terriblement pataud. Mais Gasquet a peu à peu desserré l’emprise en même temps que Johnson trouvait le bon rythme, entre son revers coupé cotonneux et son coup droit bombé lourd. Un débreak, puis deux, et un tie-break qui s’échappe du mauvais côté, pour le Biterrois (7-3).

Trois doubles fautes qui tombent à pic

Dégoulinant, en manque de percussion, trop souvent à la pêche, ressortant pendant quelques instants sa mythique casquette à la retourne, Gasquet s’est maintenu à flot en écartant deux balles de break à 1-1 au deuxième set, puis en remportant plutôt aisément son engagement jusqu’à 5-4 pour lui. Et alors qu’il n’avait marqué qu’un seul point au retour dans cette manche, Gasquet a regardé Johnson lui offrir une prolongation en cumulant trois doubles fautes dans ce seul dixième jeu.

À 2-1 au troisième set, Gasquet chipa à nouveau le service adverse puis déroula cette fois jusqu’au bout. Ce succès lui permettra de peaufiner sa préparation à l’US Open lors d’un quart de finale à Winston-Salem qui l’opposera jeudi au vainqueur du match entre le Serbe Laslo Djere (89e) et l’Australien Jason Kubler (116e). Rien d’insurmontable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici