Qatar 2022 : la fiche « non officielle » de l’équipe du Cameroun

0
10

Calendrier (heure française) dans le groupe G

24 novembre : Suisse-Cameroun, au Stade Al-Janoub (11 heures, BeIN Sports 1)

28 novembre : Cameroun-Serbie, au Stade Al-Janoub (11 heures, BeIN Sports 1)

2 décembre : Cameroun-Brésil, au stade de Lusail (20 heures, TF1 et BeIN Sports 1)

Leur petit nom : les Lions indomptables. Les sources divergent, mais l’origine de ce surnom remonterait à la Coupe d’Afrique des Nations de 1972, organisée et perdue par le Cameroun, qui finit troisième derrière le Congo et le Mali. C’est feu Félix Tonye Mbog, ministre des sports à l’époque, qui aurait désigné ainsi la sélection nationale pour la première fois.

Le groupe des 26 :

Gardiens : André Onana, Devis Epassy, Simon Ngapandouetnbu.

Défenseurs : Collins Fai, Nicolas Nkoulou, Enzo Ebosse, Olivier Mbaizo, Tolo Nouhou, Jean-Charles Castelletto, Christopher Wooh.

Milieux de terrain : Samuel Oum Gouet, Martin Hongla, André-Frank Zambo Anguissa, Pierre Kunde Malong, Olivier Ntcham, Gaël Ondoua.

Attaquants : Vincent Aboubakar, Bryan Mbeumo, Jean-Pierre Nsame, Georges-Kévin Nkoudou, Moumi Ngamaleu, Karl Toko-Ekambi, Christian Bassogog, Souaibou Marou, Jérome Ngom, Eric Maxim Choupo-Moting.

Mieux vaut Qatar que jamais. Ce sera la neuvième participation des Lions indomptables à une phase finale d’un Mondial, un record pour une équipe africaine. Le Cameroun a décroché sa place à la Coupe du monde grâce à un but du Lyonnais Karl Toko-Ekambi dans les arrêts de jeu des prolongations contre l’Algérie, lors du barrage retour, fin mars.

Leur meilleure performance ? Les quarts de finale, en 1990, en Italie. Cette épopée, incarnée par Roger Milla, a marqué l’histoire de la Coupe du monde. En match d’ouverture, le Cameroun avait battu l’Argentine de Diego Maradona, tenante du titre, et avait mené au score en quarts contre les Anglais. Depuis, les Camerounais ont été éliminés chaque fois au premier tour.

Le sélectionneur : Rigobert Song, 46 ans. Ancien pilier de la défense camerounaise, il a été nommé en février au poste de sélectionneur par le président de la fédération, l’ancien buteur vedette du Barça, Samuel Eto’o. Song a disputé quatre Coupes du monde en tant que joueur. Il a fait ses armes de technicien sur le banc de la sélection espoirs. Il a été victime d’un AVC en 2016.

Note de synthèse du cabinet Le Monde

Les points forts. Demi-finaliste de la Coupe d’Afrique des nations 2022, le Cameroun est une équipe bien organisée, difficile à manœuvrer. Le sélectionneur Rigobert Song a mis en place un 4-4-2 à plat efficace. Il s’appuie sur André-Frank Zambo Anguissa et Samuel Oum Gouet pour récupérer les ballons. Karl Toko-Ekambi et Moumi Ngamaleu sont chargés d’alimenter les attaquants Vincent Aboubakar et Eric Maxim Choupo-Moting. Pas très glamour, mais du solide, à l’image du défenseur rugueux que fut Rigobert Song.

Les points faibles. Depuis la retraite de Samuel Eto’o, l’équipe ne compte plus de grande star et est parfois stérile sur le plan offensif. En match de préparation, elle a perdu 1-0 face à la Corée du Sud, à Séoul, le 27 septembre. La pression populaire sur les épaules des Lions indomptables peut aussi les desservir. Depuis 1970, aucun sélectionneur n’a réalisé un mandat supérieur à trois ans sur le banc des Lions.

La note du cabinet (sur 5) : 2,5

« Nous irons à la Coupe du Monde non pas pour y jouer les figurants mais pour jouer les sept matchs possibles et ramener le trophée à la maison », a déclaré Samuel Eto’o, élu en décembre président de la Fédération camerounaise de football. Derrière le Brésil, grand favori, les Camerounais partent avec un temps de retard sur la Suisse pour la deuxième place qualificative du groupe, mais les Lions indomptables ne viendront pas en victimes expiatoires.

Gardez un œil sur lui :

A 26 ans, le Napolitain André-Frank Zambo Anguissa, va disputer sa première Coupe du monde vec les Lions indomptables.

A 26 ans, André-Frank Zambo Anguissa, l’ancien milieu de terrain de l’OM (2016-2018), va disputer sa première Coupe du monde (42 sélections, 5 buts). Depuis le début de saison, il se met en évidence à Naples, bien loin des moqueries de son passage marseillais lors de ses jeunes années. Le quotidien sportif italien La Gazzetta dello Sport a même titré récemment « Bienvenue à Zamboland », c’est dire !

Joueur puissant, doté de capacités physiques impressionnantes, il a progressé sur le plan technique et est devenu un véritable leader. Non seulement il récupère de nombreux ballons, mais il est capable de se projeter vers l’avant et de marquer des buts. Un profil dont le Cameroun aura besoin pour passer le premier tour.

Figurez-vous Arsène… qu’en 1982, lors du Mondial espagnol, le Cameroun a été éliminé sans perdre le moindre match. Les Lions indomptables, dont c’était la première Coupe du monde, semblaient condamnés à la dernière place de leur poule. Après deux matchs nuls (0-0) contre le Pérou et la Pologne, les Camerounais, entraînés par le Français Jean Vincent et portés par l’attaquant Roger Milla, arrachèrent un troisième nul (1-1) contre l’Italie, et ne furent départagés avec les Azzurri, futurs vainqueurs de la compétition, qu’au nombre de buts inscrits.

Quiz

Si vous avez décidé de boycotter…

Vous pouvez visiter le mont Cameroun, plus haut sommet du pays avec ses 4 040 mètres d’altitude ? Dépaysement garanti et choc thermique assuré : dans la même journée, l’ascension vous fera passer d’épaisses forêts équatoriales à d’immenses prairies subalpines. Vous pourriez aussi découvrir le « hip-hop de la brousse », fusion de sons urbains et d’instruments traditionnels. Paru en 2009, le morceau My People, issu de l’album La Vallée des rois du groupe Negrissim’, est l’un des tubes les plus remarquables de ce courant musical né à Yaoundé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici