Personne ne veut des flops de Chelsea

0
61
La suite après cette publicité

Chelsea a démarré fort ce mercato. Certes, il y a eu les départs en fin de contrat d’Antonio Rüdiger et d’Andreas Christensen, en plus du prêt à l’Inter de Romelu Lukaku mais le club anglais a également réussi deux grands coups. Kalidou Koulibaly est arrivé en provenance de Naples contre 38 M€. Raheem Sterling lui a emboîté le pas, lui qui a signé pour environ 55 M€ après 7 saisons pleines à Manchester City.

Le mercato ne s’arrête évidemment pas là pour le champion d’Europe 2021. Deux défenseurs centraux sont encore attendus. Jules Koundé est la priorité, lui qui évolue au Séville FC. Presnel Kimpembe arrive juste derrière. Le vice-capitaine du PSG ne sera pas retenu par son club formateur en cas d’offre satisfaisante. Mais pour acheter, il faut aussi vendre. Les Blues n’échappent pas à cette règle économique même s’ils y sont tout de même moins contraints.

Chelsea ne parvient pas à vendre

C’est aussi un problème de management pour Thomas Tuchel. Il ne peut pas diriger avec efficacité une équipe de 30 professionnels. C’est un peu le souci du moment rappelle The Telegraph. Chelsea ne parvient pas à vendre et pour le moment aucun joueur mis au placard n’a trouvé preneur. On pense notamment à Michy Batshuayi, Kenedy, Ross Barkley et Malang Sarr. Ils ont tout de même été retenus pour le stage de pré-saison aux États-Unis et ont joué.

Pour le second match amical de l’été à Charlotte (1-1, défaite aux t.a.b. 5-3), Tuchel n’a en revanche pas convoqué Timo Werner et Kepa Arrizabalaga, sur lesquels il est en attente d’offres. Mais une fois encore, personne ne se pointe à l’horizon, la faute à des salaires effrayants pour les courtisans. Il faudrait trouver des solutions en prêt. Milan a tenté le coup pour Ziyech seulement les Blues veulent du cash.

Une masse salariale trop importante

C’est aussi l’une des raisons de ce léger coup d’arrêt dans cette période de marché des transferts. La masse salariale du club anglais est bien trop importante pour recruter. Il faut d’abord dégraisser, et si possible des joueurs aux émoluments élevés. Problème, pour le moment les seules offres fermes reçues sont pour Armando Broja et Levi Colwill… Vous vous en doutez, l’attaquant et le défenseur central sont loin d’être les plus coûteux aux yeux de leur direction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici