Mercato : pourquoi Guardiola ne doit pas lcher Bernardo Silva – Football

0
55

Courtis par le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain, Bernardo Silva devrait finalement rester Manchester City cet t. Au vu des rcentes prestations du milieu offensif portugais, Pep Guardiola ferait bien de s’accrocher jusqu’au bout pour le retenir.

Bernardo Silva a remis les gaz avec Manchester City.

Bernardo Silva (28 ans) a failli quitter Manchester City. Deux fois. L’t dernier, le milieu offensif portugais a t proche d’un dpart alors que l’Atletico Madrid a fait part de son intrt. Ces derniers jours, le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain ont fait le forcing, proposant jusqu’ 70 millions d’euros pour le rcuprer.

Des offres qui n’ont pas fait mouche alors que le principal intress a demand un bon de sortie. Au vu de ses dernires prestations, le club anglais devrait bien, et ferait bien, de rsister jusqu’au bout pour le conserver dans l’effectif.

Le symbole d’un City fort mentalement

Aprs avoir dbut les deux premiers matchs de Premier League contre West Ham (0-2) et Bournemouth (4-0) sur le banc de touche, l’ancien joueur de Monaco a repris place dans l’entrejeu. Et c’est peu dire si son influence s’est rapidement fait ressentir. Certes, le double champion d’Angleterre semble beaucoup plus stable et quilibr avec la prsence d’Ilkay Gndogan dans le trio au milieu. Mais avec le Lusitanien, c’est la garantie d’avoir un joueur capable de changer la physionomie d’une partie n’importe quel moment.

Contre Newcastle (3-3), la semaine passe, Silva a ralisdes diffrences notables en dlivrant d’abord une passe dcisive son compre allemand d’entre puis en galisant peu aprs l’heure de jeu. Face Crystal Palace (4-2), samedi, c’est une nouvelle fois lui qui a sem la rvolte en rduisant l’cart au score aprs un petit exploit personnel puis en mettant le feu dans la dfense londonienne, l’image de sa grosse occasion aprs un incroyable rush, ou encore de sa perce qui a men au troisime but sign Erling Hland.

Un profil unique

Infatigable, le meneur de jeu est le vritable couteau suisse de Pep Guardiola. Capable d’voluer tous les postes dans l’entrejeu, puisqu’on l’a mme vu jouer en tant que milieu dfensif avec Rodri face aux Magpies, il peut tout moment changer de rle pour se montrer bien plus offensif. Avec le dmarrage trs poussif de Riyad Mahrez, Silva n’a pas hsit une seule seconde se substituer l’ailier algrien devant les Eagles, qui n’ont jamais russi le freiner une fois lanc. Un jeu quasiment illisible qui fait le bonheur du manager catalan.

Au-del de son impact sur le terrain, dfensif comme offensif, c’est sa fiabilit qui doit pousser l’ancien coach du FC Barcelone le maintenir dans son effectif. En cinq exercices, le champion de France 2017 a disput 250 matchs. Soit une moyenne de 50 parties par saison. Depuis son arrive, il n’a manqu que 8 rencontres. Sa blessure la plus srieuse ? Un ppin musculaire qui a dur trois semaines. Un profil rare dans le football mondial qui doit pousser Guardiola le couver. Le plus longtemps possible serait le mieux.

Que doit faire Manchester City avec Guardiola ? N’hsitez pas ragir et dbattre dans la zone Ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici