AccueilSportsLors de leur procès,...

Lors de leur procès, Blatter et Platini s’en prennent à nouveau à la FIFA

La deuxième journée du procès de Sepp Blatter (86 ans) et Michel Platini (66 ans) a été marquée par les auditions de Sepp Blatter et Michel Platini, ce jeudi matin, au Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone. Elles ont dû faire siffler les oreilles du patron de la FIFA, Gianni Infantino. À la fin de leur interrogatoire par la présidente de la cour, les deux célèbres prévenus ont refusé de répondre aux questions de l’avocate genevoise de l’instance mondiale lors de ce procès, Me Hohl-Chirazi.

Questionné sur la fameuse facture de deux millions de francs suisses, au coeur de ce dossier de paiement supposé déloyal, Blatter a répliqué : « Je ne répondrai pas aux questions de la FIFA parce que depuis mars 2016, le président de la FIFA (Gianni Infantino, qui venait d’être élu) ne m’a jamais répondu ».

Me Catherine Hohl-Chirazi, avocate de la FIFA. (F. Faugère/L’Équipe)

Même position pour Platini, quand l’avocate de la Fédération internationale a voulu retenter sa chance. L’ancien président de l’UEFA s’est même montré plus cinglant en déclarant : « Je ne répondrai pas à une maison (la FIFA) dont le président est inculpé. » Une référence à la procédure pénale ouverte en juillet 2020 à l’encontre de l’ex-bras droit de Platini à la Confédération européenne, et de l’ex-chef du parquet fédéral, Michael Lauber, pour trois rencontres secrètes auxquelles les deux hommes ont participé (en 2016 et 2017).

« Moi, on m’a fait passer pour un falsificateur de comptes et un blanchisseur d’argent. Le but, c’était que je ne devienne pas président. »

Michel Platini, au deuxième jour de son procès

Ces réunions non protocolées alimentent les soupçons de collusion entre la FIFA et des magistrats suisses, et planent au-dessus du procès. « Je rejoins M. Blatter dans la façon dont on a été traité par la FIFA, a poursuivi le Lorrain. Moi, on m’a fait passer pour un falsificateur de comptes et un blanchisseur d’argent. Le but, c’était que je ne devienne pas président. Ce n’est pas facile, quand vous êtes connu mondialement, de se faire critiquer mondialement. »

Michel Platini, à son arrivée au tribunal. (F. Faugère/L'Équipe)

Michel Platini, à son arrivée au tribunal. (F. Faugère/L’Équipe)

Auparavant, Sepp Blatter avait maintenu sa version dans cette affaire de paiement supposé déloyal : celle d’un « contrat oral » initialement passé entre lui et Platini, d’un versement d’arriéré de salaire et d’une facture qui était connue, selon lui, au sein des organes de la FIFA. « J’avais simplement cet homme chez moi et il valait son million », a déclaré l’ex-patron du football mondial. « Lorsque j’ai été élu comme président de la FIFA, nous avions un mauvais bilan. Mais je me suis dit qu’un homme qui a été dans le football pouvait nous aider, la FIFA et moi-même, a-t-il raconté. Michel Platini m’a dit ”Je vaux un million”. Je lui ai dit : ”Donc tu seras chez moi pour un million”. »

En introduction de sa déclaration, face aux trois juges de la cour des affaires pénales du TPF, Blatter avait estimé « totalement incompréhensible » de se retrouver devant une telle juridiction, pour un dossier qui relève, selon lui, d’une « affaire administrative, au sein d’une association, à traiter par la loi civile ».

Blatter « heureux que ça puisse se terminer »

Mais le Suisse s’est également dit satisfait de pouvoir s’expliquer devant les juges. « En fait, j’ai déjà été puni pendant sept ans (le début de la procédure pénale à son encontre date de fin septembre 2015), c’est comme une éternité. Je n’avais besoin que d’une main pour compter mes amis. Je suis heureux d’être ici et que ça puisse se terminer ».

Michel Platini avait pris la place de son ex-mentor, au milieu de la salle d’audience, face aux trois juges, peu après 10h15. « J’ai succombé au charisme de M. Blatter, a expliqué Platini, au sujet de sa fonction de conseiller. J’étais sa caution du monde du foot dans un monde où il n’y a pas de footballeur. Je travaillais notamment sur le développement [du programme] Goal et sur le calendrier international. Et je participais aux déplacements de Sepp Blatter. Quand il faisait de la politique, je l’accompagnais. Mais le petit problème, c’est que je n’avais pas de contrat…

Michel Platini et Sepp Blatter en discussions, pendant la Coupe du monde 2014. (S. Mantey/L'Équipe)

Michel Platini et Sepp Blatter en discussions, pendant la Coupe du monde 2014. (S. Mantey/L’Équipe)

En août 1999, je lui ai dit que ça faisait un an que je travaillais pour lui, mais qu’il n’y avait pas ce contrat. Si j’avais eu un accident, je n’étais pas protégé. Il m’a dit qu’il y avait un problème pour payer la somme. J’ai demandé : ”On fait quoi” ? Blatter m’a dit qu’il allait me faire un contrat à 300 000 francs suisses par an comme le secrétaire général (de l’instance), à l’époque, et pour le reste, qu’on verrait plus tard. Mais je ne suis pas un homme d’argent, je ne me sentais pas concerné. Depuis l’âge de 17 ans, je gagnais très bien ma vie. »

Le plus populaire

Articles Liés

“Alexis Pinturault danse aussi mal qu’il skie bien” : les géantistes vus par leurs coaches

De notre envoyé spécial à Courchevel-MéribelMathieu Faivre : "L’esthète qui ne...

“Au PSG, il y a toujours un problème”, Thierry Henry défend Mbappé après sa première boudeuse face à Montpellier

Après une première rencontre boudeuse samedi soir face à Montpellier, Kylian...

“Benzema mérite le Ballon d’or”

Présent dans Rothen s'enflamme, ce mardi soir sur RMC, l'ancien milieu...

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

” Mon espace Santé ” is the new DMP, ah bon t’es sûr ?

Vous allez voir ce que vous allez voir. C’est en quelque sorte le discours des autorités sanitaires depuis qu’a été lancée début 2022 la phase d’ouverture de « Mon Espace Santé » sur...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...