Les athlètes russes et biélorusses ne participeront pas aux Jeux asiatiques

0
12

Les athlètes russes et biélorusses ne participeront pas aux Jeux asiatiques qui se tiendront en Chine fin septembre, a annoncé dimanche 3 septembre le Comité international olympique (CIO), estimant le projet « pas réalisable ».

« L’idée de la participation d’athlètes avec des passeports russes et biélorusses aux Jeux asiatiques 2023 a été explorée, comme cela a été dit lors du sommet olympique de décembre 2022, mais elle n’était pas réalisable pour des raisons techniques », a expliqué un porte-parole du CIO.

Les deux pays ont été exclus de nombreux événements sportifs depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022, bien que des athlètes individuels aient depuis été autorisés à concourir sous certaines conditions. Le CIO a déclaré au début de l’année qu’il convenait d’étudier la possibilité de faire participer leurs athlètes aux Jeux olympiques de Paris en 2024, mais sous bannière neutre.

Lors d’une réunion à Bangkok en juillet, l’assemblée générale du Conseil olympique d’Asie avait autorisé un maximum de 500 sportifs de ces deux pays à concourir sous conditions aux Jeux asiatiques. Ces athlètes auraient dû s’aligner à titre individuel, sous drapeau neutre et sans pouvoir prétendre à des médailles. Néanmoins, les Jeux asiatiques auraient pu leur offrir une possibilité de décrocher des quotas olympiques. Cette participation des athlètes des deux pays aurait constitué une première.

Les Jeux asiatiques, initialement prévus en 2022, ont été reportés d’un an en raison des règles anti-Covid très strictes en Chine. Les épreuves auront lieu du 23 septembre au 8 octobre à Hangzhou.

Le Monde avec AFP

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici