Grand Prix de Bahreïn 2022 : Leclerc (Ferrari) et la pole maudite, Hamilton la galère ou le record : le GP en questions

0
60

A quelle heure la course démarre-t-elle ?

A 16h, heure française.

Grand Prix de Bahreïn

Pour Hamilton et Mercedes, le chantier est géant : “Ferrari et Red Bull sont dans une ligue à part”

IL Y A 18 HEURES

Qu’est-ce qui a changé pour les pilotes du top 10 de la grille ?

La FIA a mis fin cette année à l’obligation pour les participants à la Q3 de démarrer la course avec le train utilisé pour faire le meilleur chrono en Q2. Dans le but d’ouvrir le champ des stratégies pour les pilotes.

Le film de la qualification

La pole position est-elle un gage de réussite à Sakhir ?

Sept pilotes ont fait le doublé pole position – victoire en 17 manches depuis la création du Grand Prix de Bahreïn en 2004. En 2021, la victoire avait échappé au poleman Max Verstappen (Red Bull).

Limite de la piste : qu’est-ce qui a changé ?

Impossible de retrouver ce dimanche le cas de figure d’un pilote comme Max Verstappen, obligé l’an dernier de redonner sa position après avoir doublé Lewis Hamilton hors de la piste. Niels Wittich, le directeur de course qui officiera en alternance cette saison avec Eduardo Freitas, a bien prévenu les concurrents : la ligne blanche est la limite à ne pas franchir, sur tous les circuits du championnat, sans quoi les avertissements se concèderont jusqu’à pénalité.

23 GP, “sprints” revalorisés, nouveaux barèmes de points : tout ce qui change en 2022

Charles Leclerc (Ferrari) en pole, ça donne quoi à l’arrivée ?

Beaucoup de frustrations. Le Monégasque n’a converti que deux de ses neufs positions de pointe précédentes en victoires, à Spa et à Monza en 2019. Cette année-là, Sakhir avait illustré sa difficulté à converti son avantage initial : son V6 ne tournant plus que sur cinq cylindres, il avait dû laisser filer Lewis Hamilton et Valtteri Bottas (Mercedes).

Les F1 75 peuvent-elles tenir face aux Red Bull ?

Oui, sur ce point la Scuderia est confiante. “Nous nous sommes concentrés sur les runs courts jusque-là ce week-end en préparation à la qualification et nous avions fait beaucoup de tours avec le réservoir charge en essence lors des tests, nous avons donc appris à connaître la voiture en différentes situations et elle était bien“, a indiqué Charles Leclerc après sa pole position.

Drive to Survive : “Horner est un bon acteur, il devrait être payé pour son rôle”

Quels sont les problèmes de la Mercedes W13 ?

Outre le problème d’instabilité de la voiture sur les bosses (“marsouinage”), Toto Wolff a révélé l’étendue des maux dont souffre la Flèche d’argent de 2022. “C’est difficile de juger notre moteur : nos données montrent que nous avons plus de traînée que quiconque, et vous pouvez voir qu’on perd dans la ligne droite principale, mais pas tellement ailleurs sur le tour, a expliqué le directeur d’équipe et actionnaire. Nous ferons une évaluation après deux courses pour savoir si nous manquons de puissance. Objectivement, il nous manque une demi-seconde par tour.”

Nous savons que nous devons nous améliorer avant de penser à nous battre pour la victoire, notre objectif est vraiment de limiter les dégâts au championnat“, a résumé Andrew Shovlin, ingénieur en charge de l’ingénierie en piste.

Quels résultats pour Pierre Gasly (AlphaTauri) et Alpine ?

Dixième au départ, le vainqueur du Grand Prix d’Italie 2020 veut surtout voir le drapeau à damier. “Entrer en Q3 est un peu surprenant, je suis content de mon tour mais, en même temps, ça nous montre qu’on a du travail à faire lors des prochaines courses car les voitures motorisées par Ferrari – Haas et Alfa Romeo en plus de la Scuderia – sont extrêmement rapides, a estimé Gasly. Il faudra trouver un peu plus de rythme pour se battre avec ces gars-là. Nos longs relais semblaient un peu meilleurs que les courts en essais. Le plus important est de passer la ligne d’arrivée, ce qu’on n’a pas fait l’an dernier, c’est l’objectif principal.”

L’objectif est de marquer des points dès la première course“, a juste précisé Esteban Ocon (Alpine), qualifié 11e. Trois rangs devant lui au coup d’envoi, Fernando Alonso a lui aussi une petite marge de manouvre avec l’Alfa Romeo de Valtteri Bottas (6e) et la Haas de son grand ami Kevin Magnussen (7e) juste devant lui.

Mick Schumacher face à Magnussen : “Un vrai défi pour lui, on va pouvoir enfin le jauger”

Le nouveau règlement offrira-t-il plus de dépassements ?

Oui, à en croire les commentaires qui vont invariablement dans le même sens sur ce sujet. “Il semblerait que suivre les voitures qui nous précèdent est plus facile qu’auparavant, a encore dit Fernando Alonso. Nous verrons bien si cela offre davantage d’action en piste, mais les premiers tours seront intéressants.”

Quelle stratégie pour les 57 tours ?

Avec le bitume abrasif et le tracé exigent, le Grand Prix sera probablement à deux arrêts, comme les années passées. Un seul arrêt n’est pas complètement hors de question, mais ce sera plus lent“, indique Pirelli.

Quel record peut tomber ?

Celui du nombre d’année consécutives avec au moins une victoire. Lewis Hamilton partage avec Michael Schumacher le record de 15 saisons de suite à au moins une victoire et le Britannique peut dès dimanche entrer dans l’histoire grâce à une 104e victoire.

Grand Prix de Bahreïn

Verstappen : “Ferrari a deux pilotes rapides, ça va être excitant”

IL Y A 19 HEURES

Grand Prix de Bahreïn

Leclerc : “Les deux dernières années ont été incroyablement difficiles”

IL Y A 20 HEURES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici