Didier Deschamps convoque 25 joueurs, dont Raphaël Varane et Olivier Giroud, pour la Coupe du monde

0
7

Vingt-trois ou vingt-six ? Le sélectionneur de l’équipe de France de football, Didier Deschamps, a finalement choisi d’emmener un contingent de vingt-cinq joueurs pour la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre). Il s’agira de la troisième Coupe du monde d’affilée pour le patron des Bleus. Les Français entreront dans la compétition le 22 novembre à 20 heures, contre l’Australie.

« DD » était, jusqu’à peu, plutôt décidé à restreindre son groupe à vingt-trois unités mais, en bon pragmatique, il s’est adapté aux incertitudes liées à l’état de santé et de forme de plusieurs de ses joueurs.

En ce qui concerne les trois gardiens de but, le Milanais Mike Maignan, doublure habituelle de Hugo Lloris, ne sera pas du voyage. Blessé avant le Mondial, il espérait se remettre à temps. Le staff des Bleus n’a pas voulu prendre de risque et a appelé Steve Mandanda, qui disputera, à 37 ans, sa troisième Coupe du monde. Le troisième gardien s’appellera Alphonse Areola. Ce trio officiait déjà en 2018 en Russie.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Avec le forfait de Paul Pogba, Didier Deschamps perd bien plus qu’un joueur pour la Coupe du monde

En défense, neuf joueurs ont été appelés. La principale inquiétude portait sur la présence de Raphaël Varane. Le pilier de l’arrière-garde des Bleus s’était blessé en octobre avec son club, Manchester United. Depuis, il n’a pas rejoué. Mais, après les forfaits de Paul Pogba et de N’Golo Kanté, Deschamps ne pouvait se payer le luxe de laisser à la maison un autre joueur de ce calibre. En charnière centrale, Presnel Kimpembe – malgré des pépins physiques lui aussi –, Ibrahima Konaté, William Saliba et Dayot Upamecano seront des options possibles.

Changement tactique

Deschamps devrait demander à son équipe d’évoluer avec quatre défenseurs, après avoir opté pendant quelques mois pour une formation en 5-3-2. La principale victime de ce revirement tactique s’appelle Jonathan Clauss. L’ancien Lensois n’a pas même été sélectionné en tant que vingt-sixième Bleu. A droite, Jules Koundé et Benjamin Pavard se partageront le poste. A gauche, les frères Hernandez – Lucas et Théo – feront de même. A noter que les trois premiers ont aussi la qualité d’être polyvalents et de pouvoir évoluer dans l’axe de la défense.

Au milieu de terrain, Didier Deschamps n’a pas vraiment choisi. Il a surtout modifié ses plans en raison des absences. A noter que les six sélectionnés (Youssouf Fofana, Jordan Veretout, Aurélien Tchouaméni, Mattéo Guendouzi, Eduardo Camavinga et Adrien Rabiot) n’étaient pas présents lors du Mondial 2018. Le pilier de ce secteur devrait être le Madrilène Tchouaméni, qui n’a pas peur de grand-chose malgré ses 22 ans.

Lire aussi : Coupe du monde 2022 : Didier Deschamps s’appuiera sur 25 joueurs

Enfin, en attaque, il n’y a guère de surprise. Olivier Giroud a retourné la situation, lui qui n’avait pas été appelé en sélection pendant un moment après l’Euro 2021. Cette saison, il brille avec le Milan AC. Le Savoyard a aussi réalisé de bonnes prestations lors du dernier rassemblement des Bleus, en l’absence de Karim Benzema.

Giroud a également accepté un potentiel statut de remplaçant, à la différence du dernier Euro, où son faible temps de jeu a été à l’origine de quelques tensions. Et Kylian Mbappé, avec qui il avait eu une passe d’armes pendant le tournoi, a publiquement dit du bien du buteur en septembre. Malgré quelques soucis physiques, le Ballon d’or, Karim Benzema, était, lui, incontournable. Tout comme Antoine Griezmann, qui a été irrégulier ces derniers mois avec l’Atletico de Madrid.

Christopher Nkunku est le petit nouveau de cette liste. Ces belles performances en Bundesliga avec Leipzig l’ont imposé progressivement.

La liste des vingt-cinq joueurs convoqués par Didier Deschamps

Gardiens : Alphonse Areola (West Ham), Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (Rennes)

Défenseurs : Lucas Hernandez (Bayern Munich), Theo Hernandez (AC Milan), Presnel Kimpembe (Paris Saint-Germain), Ibrahima Konaté (Liverpool), Jules Koundé (FC Barcelone), Benjamin Pavard (Bayern Munich), William Saliba (Arsenal), Raphaël Varane (Manchester United), Dayot Upamecano (Bayern Munich)

Milieux : Eduardo Camavinga (Real Madrid), Youssouf Fofana (Monaco), Mattéo Guendouzi (Olympique de Marseille), Adrien Rabiot (Juventus Turin), Aurélien Tchouaméni (Real Madrid), Jordan Veretout (Olympique de Marseille)

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid), Kingsley Coman (Bayern Munich), Ousmane Dembélé (FC Barcelone), Olivier Giroud (AC Milan), Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain), Christopher Nkunku (Leipzig)

Mise à jour le 10 novembre à 9 h 46. Nous avons écrit dans un premier temps, par erreur, que la France affrontera le Canada pour son premier match de la Coupe du monde au Qatar. Les Bleus joueront bien contre l’Australie, le 22 novembre à 20 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici