Coupe du monde 2022 : le Brésil, grand favori, entre en scène

0
11

Chaud devant

Brésil-Serbie et Portugal-Ghana

Un groupe de supporteurs brésiliens posent avec une réplique de la Coupe du monde, à Doha, le 22 novembre.

Après la déroute surprise de l’Argentine de Lionel Messi face à l’Arabie saoudite mardi, c’est au tour d’un autre grand favori pour la victoire finale de faire ses débuts ce jeudi à 20 heures : le Brésil. A deux longueurs du record de buts en sélection du « roi » Pelé (75 contre 77), Neymar va tenter d’éviter le même faux pas inaugural que son coéquipier du PSG. Reste que lui et ses coéquipiers devront être vigilants face à une Serbie armée pour jouer les trouble-fêtes dans un groupe G de la mort – avec la Suisse et le Cameroun. Il faudra notamment garder à l’œil l’attaquant vedette de la Juventus de Turin, Dusan Vlahovic, qui dispute son premier grand tournoi international avec les Aigles.

La Serbie avait été l’une des surprises des qualifications en devançant dans sa poule le Portugal de Cristiano Ronaldo, contraint d’en passer par des barrages. Justement, un peu plus tôt (17 heures), « CR7 » doit, à l’occasion de son entrée dans le tournoi, face au Ghana, rejoindre le club fermé des joueurs aux cinq phases finales d’un Mondial. Assistera-t-on au sursaut d’orgueil du quintuple Ballon d’or, dont le divorce avec son club, Manchester United, vient d’être acté ?

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, la dernière chance de deux légendes

Pleins gaz

Le coup de maître de Hajime Moriyasu

Mercredi 23 novembre, la deuxième sensation du Mondial est venue du stade international Khalifa : le Japon a vaincu l’Allemagne. Même score (2-1), même scénario (un retournement de situation en seconde période) que la veille, lorsque l’Arabie saoudite a créé l’exploit contre l’Argentine.

Cette victoire japonaise doit beaucoup à un homme : Hajime Moriyasu. A 1-0 en défaveur de son équipe, le sélectionneur des Samuraï Blue a pris des risques en effectuant cinq changements, passant d’un système en 4-2-3-1 à un 3-4-3 – trois défenseurs, quatre milieux et trois attaquants – à vocation offensive.

Son audace a transfiguré son équipe dans les vingt dernières minutes du match et les deux buts japonais ont été inscrits par des joueurs du banc. « Je crois que c’est une victoire historique pour le Japon », a réagi après cette victoire le technicien à la tête de la sélection nippone depuis l’été 2018.

Le sélectionneur du Japon Hajime Moriyasu sur la pelouse du stade international Khalifa après la victoire de son équipe face à l’Allemagne (2-1) lors de la Coupe du monde, mercredi 23 novembre 2022, à Doha (Qatar).

Sables mouvants

« Mes enfants, pour moi, ce sont les meilleurs au monde. Eh bien, avec mes joueurs, je ressens la même chose. »

En conférence de presse, le sélectionneur uruguayen Diego Alonso a tenu à rappeler, « sans arrogance », à quel point il croit en ses hommes : « Ce sont des sentiments, c’est ce que je ressens. Les miens, ce sont les meilleurs. » Le successeur de l’emblématique Oscar Tabarez (quinze années à la tête de la Celeste) fera ses premiers pas en Coupe du monde ce jeudi, à 14 heures, contre la Corée du Sud.

Un coin de ciel bleu

Dembélé, ni défenseur ni seulement « ambianceur »

Ousmane Dembélé en conférence, c’est toujours la promesse d’une certaine fraîcheur et de moments parfois lunaires. En effet, on parle d’un joueur qui ne savait pas trop à ses débuts s’il était droitier ou gaucher. Cette ambidextrie pourrait-elle faire de lui un arrière gauche de fortune si jamais il arrivait malheur à Théo Hernandez, le seul spécialiste du poste désormais ? L’idée a été lancée par son coéquipier – et enfant d’Evreux (Eure) comme lui – Dayot Upamecano quelques minutes plus tôt. « Si je joue arrière gauche, on va prendre beaucoup de buts hein… Y a Théo, il est là, prévient Dembélé, hilare. On espère qu’il va rester en très bonne santé. »

L’ailier du FC Barcelone a aussi été interrogé sur son rôle d’amuseur. Si Dembélé rappelle que Didier Deschamps l’a d’abord pris pour ses « qualités de footballeur », il avoue aimer « mettre l’ambiance ». En 2018, il avait été surtout utile dans ce rôle après avoir perdu sa place de titulaire contre… l’Australie en début de Coupe du monde. Passeur décisif sur le but de Kylian Mbappé face à ces mêmes Australiens, Dembélé espère que l’histoire ne va pas bégayer.

Qatar Postal

Les Allemands défient la FIFA

Présente dans les tribunes du stade international Khalifa, à Doha, à l’occasion du match entre l’Allemagne et le Japon, mercredi, la ministre de l’intérieur allemande, Nancy Faeser, a arboré, le temps d’un cliché, le brassard « One Love » contre les discriminations. Celui-là même auquel sept fédérations européennes ont dû renoncer, lundi, sous peine de sanctions sportives de la part de la FIFA. Au même moment, le onze titulaire de la Nationalmannschaft se couvrait la bouche en signe de protestation lors de la photo officielle précédant la rencontre.

Lire aussi : Le geste symbolique des Allemands contre l’attitude de la FIFA

La veille déjà, Helle Thorning-Schmidt, première ministre du Danemark de 2011 à 2015, avait porté une robe aux couleurs de l’arc-en-ciel, qui sont aussi celles de la communauté LGBTQI+, dans les travées du stade Ahmad-Ben-Ali, à Al-Rayyan, lors du match entre son pays et la Tunisie.

Grain de sable

21

Comme le nombre de tirs tentés par la sélection du Canada face à la Belgique (dont 14 en première période)… sans trouver le chemin des filets, mercredi 23 novembre à Al-Rayyan. De retour en Coupe du monde trente-six ans après (leur unique participation remontait à 1986), les Canucks ont été séduisants mais trop imprécis dans le dernier geste devant la cage de Thibaut Courtois. Le dernier rempart belge a eu le mérite de repousser un penalty d’Alphonso Davies dès les premières minutes. Finalement, Michy Batshuayi a sanctionné ce manque de réalisme et les Diables rouges l’ont emporté 1-0.

Notre sélection d’articles sur la Coupe de monde 2022

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici