Coupe du monde 2022 : la FIFA interdit au Danemark de porter des maillots en faveur des droits humains

0
8

Les maillots promouvant les droits humains seront interdits pendant la Coupe du monde au Qatar, qui se tiendra du 20 novembre au 18 décembre. La Fédération internationale de football association (FIFA) a interdit à l’équipe du Danemark de s’entraîner avec des tenues portant le message « Human Rights for All » (« droits humains pour tous »), a confirmé à l’Agence France-Presse, jeudi 10 novembre, Jakob Hoyer, un porte-parole de la Fédération danoise de football (DBU).

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés Coupe du monde 2022 au Qatar : les raisons du malaise

Hostiles de longue date à l’organisation du Mondial dans l’émirat, les Danois se veulent à la pointe de la défense des travailleurs migrants et des droits LGBT + dans le pays organisateur de la compétition. « Nous avons envoyé une demande à la FIFA, mais la réponse est négative. Nous le regrettons, mais nous devons en tenir compte », a déclaré le directeur général de la DBU, Jakob Jensen, à l’agence de presse danoise Ritzau.

Tout message politique interdit

La fédération danoise avait auparavant annoncé que les maillots d’entraînement afficheraient des « messages critiques », deux sponsors (Danske Spil et Arbejdernes Landsbank) ayant accepté qu’ils remplacent leur logo. La FIFA, qui interdit tous messages politiques, avait exhorté la semaine dernière les sélections à « se concentrer sur le football » et à ne pas l’entraîner « dans chaque bataille idéologique ou politique ».

La DBU conteste qu’il s’agisse d’un message politique, mais elle se conformera à la décision pour éviter des amendes ou des sanctions, a-t-elle fait savoir. « Pour moi, il s’agit d’un maillot avec un message très simple sur les droits humains universels », a plaidé M. Jensen. Sur les maillots officiels du pays scandinave pendant la compétition, l’équipementier Hummel a également estompé ses logos en signe de « protestation » contre les autorités qataries.

Tribune : Article réservé à nos abonnés « Le Mondial 2022 au Qatar, c’est un petit peu de sport, énormément d’argent, et des violations massives des droits humains »

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici