une pluie d’étoiles filantes à observer cette nuit

0
56

Dans la nuit de ce vendredi à samedi, des milliers d’étoiles filantes vont faire leur entrée dans l’atmosphère. Un spectacle visible à l’oeil nu, à condition de respecter quelques règles.

Une pluie d’étoiles filantes dans le ciel à observer. Du vendredi à samedi, c’est la nuit de Perséides, où des millions d’étoiles filantes vont traverser notre voûte céleste. Ce phénomène qui arrive tous les ans se déroule du 17 juillet jusqu’au 24 août, mais c’est cette nuit que le spectacle sera à son apogée.

Cette myriade d’étoiles provient des débris de la comète Swift-Tuttle qui passe tous les 133 ans à proximité de la Terre. Des poussières s’en détachent lors de sa course dans notre galaxie.

Et c’est ensuite ces petits morceaux qui entrent dans l’atmosphère à une vitesse de 58 km/s et qui se décompensent formant au passage des couleurs vives comme le rouge, le bleu ou encore le vert.

Une Super-Lune en même temps

Cette année, les spécialistes prévoient entre 50 à 60 étoiles visibles par heure. Habituellement, lors du pic d’activités, on peut apercevoir jusqu’à 100 étoiles par heure. Mais ce soir, la pleine Lune va briller pour sa dernière soirée de Super-Lune de l’année et risque d’éclipser la vue de certaines étoiles.

“Il faudra se contenter des plus brillantes, ramenées à une dizaine par heure au maximum”, explique Futura sciences.

Mais pas d’inquiétude à avoir, les étoiles seront au rendez-vous fait savoir Gilles Dawidowicz, vice-président de la société astronomique de France à nos confrères d’actu.fr.

“La lune pourrait éventuellement être problématique, mais elle ne restera pas dans le champ de vision toute la nuit. Si jamais elle provoque trop de lumière, il ne faut pas hésiter à se positionner de manière à ce qu’elle soit cachée derrière un arbre, par exemple”, souligne-t-il.

Pas besoin de télescope

Pour profiter au mieux de ce spectacle céleste, il convient d’observer le ciel en deuxième partie de soirée, à partir de 1 heure du matin. Pas de besoin de télescopes, les étoiles sont visibles à l’oeil nu. La Nasa déconseille même son utilisation en raison du champ de vision très réduit que l’instrument offre.

La cité de l’espace conseille de “s’éloigner des zones urbanisées et de la pollution lumineuse générée par les éclairages”, écrit-elle sur son site. L’association française d’astronomie recense dans une carte interactive avec les meilleurs points d’observations dans l’Héxagone durant cette nuit étoilée.

Pour voir le plus d’étoiles, il faut se tourner vers le Nord-Est, en direction la constellation de Persée, là où le plus de débris traversent l’atmosphère terrestre.

La cité de l’espace préconise surtout de s’éloigner des sources lumineuses des téléphones portables. “Cela fera se contracter vos pupilles du fait de la luminosité de l’écran et vous raterez alors quelques Perséides, il faut environ 15 minutes pour retrouver sa vision nocturne”, explique-t-on sur son site internet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici