Test Smartphone ASUS ROG Phone 6 Pro

0
66

Nouveau venu au sein du catalogue de smartphones d’Asus, le ROG Phone 6 Pro est l’alternative haut de gamme du ROG Phone 6, déjà fort prometteur. Nous avons pu le tester durant plusieurs semaines : notre test vous dévoile notre conclusion au sujet de ce terminal 5G pas comme les autres.

Sommaire

  • ROG Phone 6 Pro : la fiche technique
  • Prise en main : un smartphone hors norme
  • Un écran AMOLED de haut niveau
  • Un smartphone particulièrement performant
  • Android 12 revisité à la sauce gaming
  • Une photo correcte mais pas transcendante
  • Une autonomie au top

Réputée dans le monde de l’informatique et du gaming PC depuis très longtemps, la marque Asus s’est lancée en 2017 sur le marché des smartphones. Et pas n’importe lesquels : avec les ROG Phones, la firme taiwanaise s’est donné pour objectif de proposer des terminaux mobiles orientés gaming. Une démarche surprenante à l’époque, car peu de jeux mobiles pouvaient justifier l’achat d’un tel appareil.

Aujourd’hui, de l’eau a coulé sous les ponts et jouer à des jeux gourmands sur smartphone est une possibilité qui est offerte aux utilisateurs. Asus surfe désormais sur cette proposition avec une confortable légitimité. C’est dans ce contexte que le constructeur sort deux nouveaux smartphones gaming : le ROG Phone 6 et le ROG Phone 6 Pro. C’est celui-ci que nous avons pu tester en amont de l’officialisation des deux modèles par Asus : voici notre avis sur le sujet.

ROG Phone 6, ROG Phone 6 Pro, quelle différence ?

Pour nous permettre de réaliser notre test, Asus nous a prêté un ROG Phone 6 Pro, et non un ROG Phone 6. C’est pourquoi nous parlons de ce modèle haut de gamme dans notre test. Cependant, les différences entre les deux terminaux sont minimes, comme en témoignent les fiches techniques ci-dessous.

Le ROG Phone 6 Pro a un peu plus de RAM et dispose d’un écran DMOLED à l’arrière. Si la mémoire vive peut avoir une incidence sur les performances en jeu, le second point ne modifie en rien le potentiel du terminal. On peut donc considérer que ce test reflète la proposition des deux modèles de manière réaliste.

ROG Phone 6 Pro : la fiche technique

L’Asus ROG Phone 6 sera disponible dès la fin du mois de juillet au prix de 1029 euros dans sa version 12 Go + 256 Go, et à 1149 euros dans sa version 16 Go + 512 Go. De son côté, l’Asus ROG Phone 6 Pro sera vendu à la mi-août dans son unique version en 18 Go + 512 Go, au prix de 1329 euros. Il s’agit d’une édition limitée.

Asus ROG Phone 6 Asus ROG Phone 6 Pro
Taille d’écran 6,78 pouces 6,78 pouces
Type d’écran AMOLED AMOLED
Définition d’écran 1080×2448 pixels 1080×2448 pixels
Taux de rafraichissement 165 Hz 165 Hz
SoC Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1 Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1
Mémoire vive 12/16 Go LPDDR5 18 Go LPDDR5
Stockage 256/512 Go 512 Go
Batterie 6000 mAh (2 x 3000 mAh) 6000 mAh (2 x 3000 mAh)
Charge rapide Filaire 65W Filaire 65W
Connectivité 5G / WiFi 6E / BT 5.2 5G / WiFi 6E / BT 5.2
Capteurs photo principal 50 Mpx + 13 Mpx + 5 Mpx 50 Mpx + 13 Mpx + 5 Mpx
Capteurs photo secondaire 24 Mpx 24 Mpx
Étanchéité Oui (IPX4) Oui (IPX4)
Dimensions 173 x 77 x 10,3 mm 173 x 77 x 10,3 mm
Poids 239 grammes 239 grammes
Prix A partir de 1029€ 1329€

Prise en main : un smartphone hors norme

Doté d’un écran de 6,78 pouces, le ROG Phone 6 Pro se présente comme l’un des plus grands terminaux 5G du moment. Cela se ressent forcément lors de la première prise en main : l’appareil est massif et il n’est pas facile de naviguer dans ses interfaces en utilisant une seule main, il faut bien l’avouer. Son épaisseur de 10,3 mm n’est pas non plus négligeable.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Pour autant, la manipulation est agréable, car l’appareil a des formes douces. Son poids de 239 grammes reste correct et c’est une bonne chose, puisqu’il s’agit d’un smartphone destiné à jouer, ce qui sous-entend que l’on peut être amené à le manipuler longtemps pendant plusieurs dizaines de minutes d’affilée.

Une fois ce premier constat réalisé, il est temps de s’intéresser un peu à l’esthétique de l’appareil. Asus perpétue la tradition des ROG Phone en proposant ici un terminal excentrique. Le ROG Phone 6 Pro arbore une coque blanche recouverte de verre dépoli, ce qui limite énormément les traces de doigts.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéoTest du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Des motifs futuristes sont au rendez-vous, mais ce qui attire l’œil plus que tout n’est autre que l’écran PMOLED ROG Vision présent à l’arrière. Celui-ci affiche des animations et des messages dans certains contextes, notamment en cours de jeu. Au-dessus, le slogan « Dare to Play » s’illumine lorsque l’écran principal du smartphone est allumé. Il est, bien évidemment, possible de tout configurer.

La connectique du terminal est généreuse. Sur le côté droit de sa tranche métallique, on trouve le traditionnel bouton d’allumage, surmonté de celui dédié au son. Sur la tranche inférieure, on trouve un port USB-C dédié au chargement, ainsi qu’une prise Jack 3,5 mm : elle se destine surtout aux joueurs qui aiment jouer au casque, mais rien n’empêche d’y brancher un kit mains libres. Quant à la tranche gauche, elle abrite le lecteur de carte SIM, mais aussi un second port USB-C. Cela permet de recharger confortablement le ROG Phone 6 tout en jouant en mode paysage, mais aussi de brancher certains accessoires. Avec toutes ces ouvertures, le smartphone parvient tout de même à afficher un indice d’étanchéité IPX4, ce qui est un petit exploit.

Enfin, le bloc photo ressort à l’arrière, mais sans excès. Ce n’est pas une mauvaise chose, car ce n’est pas le point le plus important de ce smartphone.

Un écran AMOLED de haut niveau

L’écran AMOLED de 6,78 pouces qui équipe l’Asus ROG Phone 6 Pro est un modèle conçu par Samsung. Cela augure déjà du bon, puisque le constructeur sud-coréen est reconnu dans le domaine. De base, la proposition est particulièrement satisfaisante au niveau des couleurs et la luminosité, qui peut monter jusqu’à 800 nits, et même jusqu’à 1200 nits en mode HBM. Cette proposition reste cependant un peu gadget.

Smartphone gaming oblige, Asus propose un taux de rafraîchissement conséquent, qui monte jusqu’à 165 Hz. De base, le terminal est réglé sur 144 Hz : il faut se rendre du côté des paramètres d’Armoury Crate pour l’ajuster entre 60 Hz et 165 Hz. Un mode Automatique est également disponible. Cela permet d’optimiser la fluidité de l’écran en fonction de votre sensibilité.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Autre point très intéressant du terminal : son taux d’échantillonnage tactile de 720 Hz. Cette caractéristique influence la réactivité de l’écran, ce qui est un argument de vente pour les smartphones gaming. À titre de comparaison, celui du ROG Phone 5 montait à 360 Hz. En pratique, il est vrai que les actions semblent plus rapidement prises en compte dans certains jeux qui demandent une grande réactivité, comme Call of Duty Mobile ou Fortnite. Mais est-ce vraiment un « game changer » ? Difficile à dire.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Il n’en reste pas moins que l’écran du ROG Phone 6 Pro nous a offert une expérience haut de gamme sur tous les fronts, que l’on parle de la réactivité et de la fluidité en jeu, de la qualité d’image lors de nos visionnages de vidéos, ou tout simplement dans le cadre d’une utilisation quotidienne. Impossible de nier que la qualité est au rendez-vous.

Un smartphone particulièrement performant

L’année dernière, les smartphones Asus ROG Phone 5 étaient sortis en mars-avril. Cette année, le constructeur a décidé d’attendre juillet-août pour les mettre à disposition des acheteurs. L’une des raisons à cela, c’est qu’Asus a préféré attendre que Qualcomm sorte une version améliorée de son SoC du moment pour l’intégrer à ses appareils.
Résultat, le ROG Phone 6 Pro est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1. Plus qu’un gain de puissance par rapport au modèle précédent, c’est surtout une chauffe davantage maîtrisée qui intéressait Asus. Reste à savoir si cela méritait d’attendre.

Sans grande surprise, les benchmarks révèlent des performances de haut niveau pour le nouveau terminal d’Asus. Le nouveau SoC de Qualcomm s’avère très puissant. En revanche, la température a tendance à grimper dangereusement lorsque l’on pousse le GPU dans ses retranchements avec le Mode X activé : 20 minutes de Wild Life Stress Test ont fait passer la température de l’appareil de 34°C à 52°C, soit une hausse de 18 points ! Le smartphone était tellement brûlant que nous avons dû le laisser refroidir avant de le reprendre en main. On comprend mieux pourquoi Asus recommande l’utilisation de l’AeroActive lors des longues sessions de jeux. Par ailleurs, on peut se demander ce que cela aurait donné si le constructeur n’avait pas optimisé son système de refroidissement GameCool 6.

Il faut cependant souligner que le Mode X est justement fait pour permettre au smartphone d’exploiter toute sa puissance. Lorsqu’on le désactive, le benchmark de 3DMark affiche une hausse de la température de l’ordre de 14 points, de 28°C à 42°C. Cela reste élevé.

Si on s’éloigne du constat théorique des benchmark pour s’attarder sur la pratique, le ROG Phone 6 Pro permet de profiter de graphismes d’une qualité élevée dans la plupart des jeux auxquels nous avons pu jouer. Cela va des gourmands Genshin Impact, Call of Duty Mobile, Diablo Immortal et Fortnite aux plus modestes Fallout Shelter et Jurassic World Primal.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Au-delà de la qualité graphique, la fluidité est aussi de mise. Il ne faut pas oublier que ce smartphone est équipé de 18 Go de RAM LPDDR5 et d’un écran plein de promesses sur ce point, et elles sont tenues. Quant à la montée en température, si elle est bien présente en cours de partie, elle ne monte pas aussi haut que durant les benchmarks, en se stabilisant généralement aux environs de 42°C avec le Mode X activé.

La frayeur du benchmark tient probablement au fait que le terminal ne maîtrise pas sa puissance dans ce contexte, tandis qu‘en jeu, le choix d’un profite spécifique permet de moduler la charge. Le fait que le SoC se trouve au centre du smartphone est également appréciable puisque lorsque l’on tient l’appareil en mode paysage pour jouer, le plus clair de la chauffe est focalisé à un endroit où on ne positionne pas les mains. Mais cela ne fait pas du smartphone un modèle de froideur pour autant.

Il va sans dire que l’Asus ROG Phone 6 Pro offre de bonnes performances dans tous les autres types d’applications du quotidien, qu’il s’agisse de surfer sur Internet, de profiter des réseaux sociaux, de regarder des vidéos ou d’utiliser des services en ligne.

L’AeroActive Cooler, un accessoire utile

Bien conscient que, malgré ses efforts, le ROG Phone 6 Pro est un smartphone capable de fortement monter en température lors des longues sessions de jeu, Asus met à disposition des joueurs un accessoire destiné à le refroidir dans ce genre de situation. Nommé AeroActive Cooler et vendu au tarif de 89 euros, cet appareil vient se fixer tout autour du smartphone, avec un branchement qui s’effectue sur le port USB-C latéral.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéoTest du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

L’AeroActive est équipé d’un ventilateur qui, associé à une surface qui vient de plaquer à l’arrière du terminal, se charge de rafraichir l’appareil. Le positionnement est stratégique puisque comme le SoC est situé en plein milieu du ROG Phone 6 Pro, c’est lui qui en profite le plus.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéoTest du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Bien évidemment, nous n’avons pas résisté à l’envie de relancer 3DMark avec le Mode X activé une fois l’AeroActive installé. On constate, effectivement, une hausse de température freinée mais le smartphone grimpe tout de même jusqu’à 47°C. En cours de partie, le ventilateur s’avère également efficace pour éviter au terminal de trop chauffer, mais il faut être prêt à supporter un bruit supplémentaire et une batterie qui se décharge un peu plus rapidement. De là à dire qu’il s’agit d’un investissement indispensable, on a quand même un petit doute.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Android 12 revisité à la sauce gaming

Le ROG Phone 6 Pro associe Android 12 à la surcouche logicielle ROG UI est c’est clairement elle qui tire toute la couverture lorsque l’on utilise le terminal. Bien évidemment, on retrouve les fonctionnalités de base d’Android 12, ainsi que les applications indispensables de l’écosystème de Google. Mais Asus valorise avant tout ses services et applications pour orienter l’appareil vers une direction gaming.

Et cela passe essentiellement par l’application Armoury Crate, qui permet de créer des profils personnalisés pour tous les jeux installés sur le terminal. Cela prend aussi bien en compte la manière dont le smartphone utilise ses ressources en cours de partie que le mappage des commandes AirTrigger, ou encore de l’accessoire ROG Kunai 3 si vous l’avez en votre possession. Vous pouvez aussi régler la couleur dans laquelle le logo s’illumine à l’arrière ou encore l’information qui s’affiche sur l’écran DMOLED ROG Vision.

L’interface permet d’activer et de désactiver à l’envi le Mode X, qui prend en compte les fonctionnalités gaming personnalisées. En le désactivant, il est possible de gagner un peu d’autonomie. Il est utile de le faire lorsque vous ne jouez pas.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

En fonction du thème choisi pour illustrer les menus du terminal, le smartphone donne un peu l’impression d’être un sapin de Noël. Mais il est tout à fait possible de miser sur une interface plus classique si vous le désirez.

Le AirTrigger, un game changer

Lors de notre test du Xiaomi POCO F4 GT, nous avons pu nous rendre compte que la présence de gâchettes physiques pour jouer à des jeux mobiles avait un réel intérêt sur smartphone. Asus propose une alternative intéressante avec le système AirTrigger. Déjà présent sur les précédentes références de ROG Phone, il devient encore plus précis, et rapidement indispensable sur la gamme ROG Phone 6.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Plutôt que d’inclure des gâchettes physiques, le terminal est doté de capteurs à ultrasons sur sa tranche. Cela lui permet de simuler des gâchettes. Il suffit de les relier à des commandes du jeu de votre choix pour vous permettre de les utiliser comme vous le désirez en cours de partie. Il y a un petit côté jouissif dans le concept qui, associé à l’excellente réactivité de l’écran, améliore considérablement les performances en cours de partie. Difficile de s’en passer une fois qu’on y a goûté.

Une photo correcte mais pas transcendante

Autant le dire tout de suite, le ROG Phone 6 Pro d’Asus n’est pas le modèle à privilégier si l’aspect photo a une importance capitale pour vous. Le terminal est équipé du capteur Sony IMX766 de 50 mégapixels, un modèle qui a largement fait ses preuves puisqu’il est intégré à de nombreux terminaux depuis près d’un an. Il est complété par un capteur ultra grand-angle de 13 mégapixels et un capteur macro de 5 mégapixels.

Le capteur principal est réellement convaincant de jour, et ce n’est pas une surprise : on le connaît bien, et il ne déçoit jamais. L’ultra grand-angle est correct, sans pour autant offrir un résultat transcendant : son piqué est bien en dessous de ce que propose le capteur principal.

Les photos de nuit restent sur la même logique. Le capteur Sony est plus convaincant, avec une meilleure précision dans les couleurs. L’ultra grand-angle est plus sombre, mais il reste de bonne facture. C’est une proposition qui reste très satisfaisante pour un smartphone gaming.

Test du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéoTest du Asus ROG Phone 6 Pro : le smartphone parfait pour le jeu vidéo

Enfin, pour ce qui est des selfies, on peut compter sur un capteur de 24 mégapixels, qui fait des clichés plutôt corrects, en particulier si vous activez le mode portrait.

Une autonomie au top

Avec deux batteries de 3000 mAh qui donnent une capacité totale de 6000 mAh, l’Asus ROG Phone 6 affiche une belle promesse d’autonomie. Et elle est globalement tenue puisque même en jouant de manière intensive avec le terminal, ce dernier a réussi à tenir la charge plus de 28 heures. En jouant moins et en ayant une utilisation standard au quotidien, nous l’avons fait durer deux jours dans aucun problème. À ce niveau-là, Asus atteint son objectif.

Pour ce qui est de la charge rapide du terminal, elle ne dépasse pas les 67 W. La concurrence fait régulièrement mieux. Cependant, il faut environ 45 minutes pour passer de 0 à 100% de batterie, ce qui reste une belle performance : elle s’explique par la présence de deux batteries au lieu d’une. C’est donc un bon point ici aussi.

Conclusion

Points forts

  • Un écran AMOLED à 165 Hz très convaincant
  • Des performances assurées par un SoC très puissant
  • Une bonne maîtrise de la température
  • Une autonomie au top
  • L’AirTrigger et le GameCool 6
  • Une connectique généreuse

Points faibles

  • Une interface un peu compliquée
  • Un design très “sapin de Noël”
  • Un bloc photo en-dessous du reste
  • Pas de recharge sans fil
  • Un tarif sacrément salé

Aucun smartphone n’est parfait et on peut, bien évidemment, trouver quelques défauts à l’Asus ROG Phone 6 Pro (et par extension, à l’Asus ROG Phone 6). Cependant, il faut bien admettre qu’en ce qui concerne la proposition qui est la sienne, à savoir offrir une expérience gaming haut de gamme aux joueurs mobiles, il n’y a pas grand-chose à redire. Le terminal d’Asus est une très belle réussite et une fois qu’on y a goûté, il est difficile de s’en priver. Quand bien même il est possible d’ajouter des accessoires au smartphone, on peut également saluer le fait qu’il sait se suffire à lui-même, notamment grâce à des fonctionnalités poussées capables de répondre à de nombreux besoins. Tout cela fait du ROG Phone 6 Pro un smartphone gaming de référence, qui risque d’être difficile à détrôner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici