Test Montre connectée Huawei Watch Fit 2 : plus complète, plus précise, toujours abordable

0
49

Ergonomie et design

Caractéristique de la Watch Fit, le format rectangulaire est évidemment conservé pour cette seconde version. La Watch Fit 2 gagne cependant quelques millimètres en largeur, s’éloignant ainsi un peu plus du design du bracelet d’activité Huawei Band. La ressemblance avec l’Apple Watch n’en est que plus marquante, bien que la montre de Huawei soit toujours plus étroite (46 x 33,5 mm contre 45 x 38 mm pour la Watch Series 7).

L'écran rectangulaire de la Huawei Watch Fit 2.

L’écran rectangulaire de la Huawei Watch Fit 2.

Huawei a cependant bien fait de ne pas étirer encore plus sa montre en hauteur, car ses 46 mm peuvent déjà occuper toute la largeur des petits poignets qui devront donc s’en accommoder puisque seule une taille est proposée (avec bracelet pour poignet de 130 à 210 mm de circonférence). La Watch Fit 2 reste heureusement fine (10,8 mm contre 10,7 mm pour la première Fit et… l’Apple Watch) et très légère (26 g contre 39 g pour une Watch Series 7).

La montre connectée Huawei Watch Fit 2 au poignet (circonférence de 17 cm environ).

La montre connectée Huawei Watch Fit 2 au poignet (circonférence de 17 cm environ).

La Watch Fit 2 se fait en tout cas oublier facilement et son bracelet souple en silicone se révèle agréable. Huawei emploie un système d’attache propriétaire pour ce dernier. Bien que pratique à utiliser, il empêche donc malheureusement d’utiliser des bracelets standards.

Le bracelet silicone de la Huawei Watch Fit 2.

Le bracelet silicone de la Huawei Watch Fit 2.

Question affichage, l’écran Amoled gagne 0,1 pouce, atteignant 1,74 pouce. On apprécie ses fines bordures qui lui permettent d’occuper 61,5 % de la face avant (bordures du boîtier comprises). Bien défini (336 x 480 pixels, soit 336 ppp) et lumineux, cet écran profite d’un capteur de luminosité pour rester bien lisible en plein cagnard et pas trop éblouissant de nuit. Un mode Ne pas déranger automatique peut être activé pour ne pas être réveillé par l’écran la nuit, par exemple. Pas d’affichage permanent (always-on display) en revanche ; l’écran ne s’allume que lorsqu’on oriente la montre vers nous ou qu’on appuie sur son unique bouton.

Note de la rédaction: 4 sur 5

Interface

Entièrement tactile, l’interface de la Watch Fit 2 est très simple à l’usage. Très communément, on peut faire défiler les différents widgets d’un simple glissement de doigt sur l’écran vers la gauche : fréquence cardiaque, saturation du sang en oxygène, météo, journal d’appels, cycle lunaire, jauges d’activités s’affichent par défaut et d’autres widgets peuvent être ajoutés via l’app. Dommage que les widgets n’affichent pas plus d’informations, les détails n’étant visibles que dans l’app Huawei Santé.

Les widgets affichés par la montre connectée Huawei Watch Fit 2.

Les widgets affichés par la montre connectée Huawei Watch Fit 2.

Un glissement de doigt vers la droite fait apparaître pour sa part des raccourcis pour utiliser l’assistant vocal (uniquement avec un smartphone Huawei), consulter la météo et contrôler la lecture musicale.

Sur le plan vertical, un volet de raccourcis descend d’un simple glissement de doigt vers le bas de l’écran afin d’accéder rapidement aux réglages, alarmes, mode Ne pas déranger, etc. Un mouvement opposé déclenche l’affichage des notifications reçues sur le smartphone.

Menu rapide, cadran principal, choix d'un autre cadran, applications, volets de raccourcis et paramètres.

Menu rapide, cadran principal, choix d’un autre cadran, applications, volets de raccourcis et paramètres.

L’unique bouton de la montre sert quant à lui à accéder aux applications, simplement affichées par ligne de trois icônes. Pas de couronne rotative ni de nuage d’apps donc, mais nous ne nous en plaindrons pas dans la mesure où l’écran rectangulaire se prête très bien à un tel affichage, tout aussi pratique et finalement similaire à ce que l’on trouve sur tout smartphone.

Un bouton unique sur la tranche droite de la Watch Fit 2.

Un bouton unique sur la tranche droite de la Watch Fit 2.

On n’aura de toute façon pas besoin de faire défiler cette liste très longtemps, dans la mesure où le nombre d’applications disponibles dans la boutique App Gallery de Huawei est encore assez limité. On trouve néanmoins l’essentiel de ce que l’on est en droit d’attendre d’une montre connectée.

Défaut récurrent des montres Huawei, le manque d’interopérabilité avec les services tiers se traduit par l’impossibilité de transférer nos activités sur des apps sportives comme Strava. Huawei n’autorise même pas un simple export des données. Une fonction d’import et d’export d’itinéraires est néanmoins proposée.

Les services musicaux en streaming ne sont pas mieux lotis, la Watch Fit 2 ne supportant qu’un ajout manuel des fichiers musicaux dans sa mémoire interne, à condition qui plus est de le faire depuis un smartphone Android (fonction non disponible avec iOS). La synchronisation de listes de lecture serait autrement plus pratique et rapide.

Nouveauté de la Watch Fit 2, les appels Bluetooth sont rendus possibles par l’ajout d’un micro et d’un haut-parleur. Le rendu audio n’est pas fantastique, mais s’avère suffisant pour tenir une conversation dans un environnement pas trop bruyant.

Note de la rédaction: 3 sur 5

Application

Toujours soumis à un embargo étasunien qui l’empêche notamment d’utiliser les logiciels et services Google, Huawei travaille maintenant sur son propre écosystème et rend disponible son app Huawei Santé (Android, iOS). On la trouve directement dans l’App Store d’Apple, mais elle n’est hélas plus disponible dans le Google Play (hormis dans une version expirée de juillet 2020) et doit par conséquent être installée manuellement avec un fichier apk à télécharger depuis le site officiel du constructeur. Rien de compliqué, mais c’est moins souple qu’une installation directe via Play.

Régulièrement mise à jour, l’app Huawei Santé continue à se développer, et si l’on relève encore quelques soucis de traduction, l’expérience générale s’avère satisfaisante. Très portée sur la santé, comme son nom le laisse supposer, cette application commune à toutes les montres Huawei affiche à son ouverture les différents widgets sous forme de tuiles : nombre de pas, minutes actives et historique des exercices, Sanitas pour le suivi de la santé et du bien-être, fréquence cardiaque, sommeil, poids, stress, SpO2, température, tension artérielle… De quoi se faire une idée rapide de notre état et notre activité.

Huawei Santé avec la Huawei Watch Fit 2.

Huawei Santé avec la Huawei Watch Fit 2.

Pour ce qui est du sport, il faut se rendre dans l’onglet Exercice. On peut y démarrer une activité sans utiliser la montre et créer des programmes d’entraînement personnalisés. Ces derniers manquent malheureusement d’options de paramétrage pour ajuster les exercices et modifier le programme automatique.

Réglages de la montre et paramètres de l’app sont répartis dans les deux derniers onglets. On y trouve aussi la fonction de téléchargement de nouveaux cadrans (gratuits ou payants) pour personnaliser sa Watch Fit 2.

Note de la rédaction: 4 sur 5

Usages et précision

Bien que le capteur de fréquence cardiaque optique de la Watch Fit 2 paraisse identique à celui de la Watch Fit, Huawei a revu sa copie pour améliorer les performances de sa montre. La technologie TruSeen passe ainsi en version 5.0 sur la Watch Fit 2 et améliore bel et bien la précision du cardiofréquencemètre.

Un capteur cardio optique assez simple, à deux photodiodes.

Un capteur cardio optique assez simple, à deux photodiodes.

Que l’on pratique une activité à rythme régulier ou au contraire très haché, la Watch Fit 2 parvient à suivre les variations de fréquence cardiaque, se calant très bien sur les courbes obtenues avec notre ceinture pectorale Polar H10 qui nous sert de référence. On observe néanmoins un décalage important durant les 10 premières minutes, de l’ordre de 10 à 20 battements d’écart.

Il s’agit probablement du temps nécessaire pour que le flux sanguin au niveau du poignet augmente avec l’effort physique, résultant en une meilleure lecture des variations de pression par le capteur de la montre. Un capteur plus évolué, avec plus de photodiodes, procurerait sans doute de meilleurs résultats, comme nous avons pu le constater lors de notre test de la Huawei Watch GT 3 Pro, par exemple.

Courbes de fréquence cardiaque lors d'une course fractionnée : en rouge foncé, celle obtenue avec la Huawei Watch Fit 2 ; en rouge clair, celle de la ceinture pectorale Polar H10.

Courbes de fréquence cardiaque lors d’une course fractionnée : en rouge foncé, celle obtenue avec la Huawei Watch Fit 2 ; en rouge clair, celle de la ceinture pectorale Polar H10.

En ce qui concerne le tracé GPS obtenu avec la toquante, on observe un suivi globalement bon malgré quelques décrochages dans les environnements difficiles (forêt…) et une tendance à lisser les trajectoires qui se remarque dans les changements brusques de direction.

Particularité des dernières montres Huawei, un coach vocal est activé par défaut pour certaines activités (course à pied, cyclisme, etc.) afin de nous informer sur différentes mesures telles la distance parcourue, l’allure et la fréquence cardiaque, sans que l’on ait à regarder notre accessoire. Pratique pour rester concentrer sur sa course et ne pas passer son temps à lever le poignet. Dommage que le coach ne parle qu’anglais.

Les écrans affichés dans le cadre d'une course à pied par intervalle.

Les écrans affichés dans le cadre d’une course à pied par intervalle.

La Watch Fit 2 propose aussi un suivi du sommeil qui donne une idée de la qualité de nos nuits. Les phases de sommeil semblent plutôt bien détectées, la montre repérant notamment nos périodes de réveil, mais nous n’avons pour le moment pas les outils pour vérifier si la détection des autres phases est correcte (sommeil léger, paradoxal ou profond).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici