Test Écouteurs true wireless Galaxy Buds2 Pro : une seconde itération qui tutoie l’excellence

0
60
Quid de la fonction “audio 360” ?

Comme nous le mentionnons dans le test, les Galaxy Buds2 Pro prônent une fonction d’audio spatialisée avec support des pistes multicanaux surround et en 3D (au-delà donc du “360” suggéré par le nom de cette fonction). Lors de la lecture de contenus disposant d’une piste audio idoine, les écouteurs seraient capables de recréer une spatialisation immersive grâce à une virtualisation binaurale, avec en prime une option de suivi des mouvements de la tête pour rendre l’expérience la plus probante possible. Si vous avez déjà entendu cela quelque part, c’est normal, puisque c’est sur ce même principe que repose l’Audio Spatial d’Apple, pour ne citer que cet exemple.

Comment cela se passe dans la pratique ? Tout d’abord, un terminal Samsung sous OneUI 3.1 est nécessaire pour activer la fonction, le suivi nécessitant quant à lui OneUI 4.1.1 ou supérieur. L’option s’active manuellement dans le menu principal de l’application Galaxy Wearable, et il est possible si nécessaire de désactiver l’option de suivi des mouvements de la tête. Contrairement à certains cas, le traitement du signal ne s’applique pas de façon intelligente : il reste en permanence une fois l’option enclenchée, ce qui déforme tous les signaux stéréo, avec un rendu sonore plus accidenté tout d’abord (et plus centré sur les médiums, avec un aspect “acide” assez désagréable) et aussi un effet de pièce (delay/réverbération) très court et déroutant.

Le comportement du traitement fonctionne un peu mieux sur un contenu proposé en 5.1, Dolby Atmos ou 360 Reality Audio (tous deux supportés par les écouteurs) : la scène gagne en ampleur, et est effectivement plus enveloppante du point de vue de la largeur. En revanche, on a du mal à vraiment ressentir l’apport des éléments censés être mixés à l’arrière, ce dont on se rend particulièrement compte avec le suivi des mouvements de tête. Qui plus est, la localisation des sources sur les côtés devient assez imprécise. On est loin de la véritable immersion sonore promise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici