Test Asus ROG Phone 6 Pro : de la puissance à revendre pour un smartphone complet

0
56

Le nouveau ROG Phone d’Asus change légèrement sa formule photo en 2022. Adieu le module principal de 64 mégapixels et place à un autre de 50 Mpx, le bien connu Sony IMX766. Le terminal garde en revanche le module ultra grand-angle (13 Mpx) de l’an dernier, tout comme l’anecdotique module macro de 5 Mpx.

Module principal : 50 Mpx, f/1,8



Oppo Find X5 Pro


Asus ROG Phone 6 Pro

De jour, le smartphone produit des clichés de bonne qualité, ce qui diffère des précédents modèles ROG. L’image est bien détaillée, même si les détails et le contraste sont un peu trop forcés par défaut. La colorimétrie est bonne, plus proche du naturel que ce qu’offre le Find X5 Pro d’Oppo.



Oppo Find X5 Pro


Asus ROG Phone 6 Pro

De nuit, on perd un peu en qualité. L’image manque de piqué malgré une colorimétrie encore une fois plus proche du naturel. L’exposition est assez faible et du bruit numérique survient, notamment visible sur le fond noir de notre scène.

Mode 50 Mpx



Asus ROG Phone 6 Pro (nuit, crop 100 %)


Asus ROG Phone 6 Pro (jour, crop 100 %)

Dans la pleine définition, l’apport du module 50 Mpx est visible de jour. Le cliché force moins le contraste, quitte à ce que le détail passe un peu à la trappe. Par contre, aucun changement n’est visible en basse luminosité.

Module ultra grand-angle : 13 Mpx, f/2,2



Oppo Find X5 Pro


Asus ROG Phone 6 Pro

Sur l’ultra grand-angle, ce smartphone livre un résultat correct. L’image est correctement exposée, mais manque de piqué et souffre d’un léger effet de flou. Encore une fois, la colorimétrie est plutôt bonne, un bon point pour Asus.



Oppo Find X5 Pro


Asus ROG Phone 6 Pro

De nuit, l’image est inexploitable. Entièrement voilée par le traitement logiciel, elle ne laisse vraiment aucune place au détail.

Module frontal, mode portrait et vidéo

À l’avant, le smartphone embarque un module de 12 Mpx. Les selfies sont de bonne qualité avec une luminosité bien gérée. Ils ne sont évidemment pas aussi détaillés que sur la concurrence, mais pour un smartphone dont le but premier est le jeu mobile, reconnaissons que des efforts ont été produits.

En mode portrait, le ROG Phone 6 Pro propose également de très bons résultats, que ce soit avec le module arrière ou le frontal. Le détourage reste toutefois meilleur avec le capteur de 50 Mpx placé au dos. Avec le frontal, le logiciel bute sur les détails habituels, principalement les cheveux.

Concernant la vidéo, ce terminal peut filmer jusqu’en 8K à 24 i/s. Il peut aussi tourner des vidéos en 4K à 60 i/s avec le module principal et 30 i/s avec le module ultra grand-angle. Ces deux modules bénéficient d’une stabilisation optique pour réduire les tremblements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici