Samsung déploie une étrange mise à jour sur des smartphones vieux de 7 ans

0
50

Samsung vient d’envoyer une mise à jour sur son Galaxy S6. Oui, oui, vous avez bien lu. Le constructeur coréen a déployé une nouvelle version de son OS sur un téléphone âgé de près de 7 ans. Et c’est tristement exceptionnel.

Vous utilisez encore un Galaxy S6 ? Alors il est temps de mettre votre téléphone à jour. Aussi bizarre que cela puisse paraître, Samsung a bel et bien déployé une mise à jour pour son smartphone qui, rappelons-le, est maintenant vieux de 7 ans et techniquement abandonné par le constructeur depuis de nombreuses années.

Comme l’a remarqué le site SamMobile, l’entreprise coréenne a sorti son vieux téléphone du placard pour y déployer un correctif concernant le GPS. Et le Galaxy S6 n’est pas le seul téléphone que Samsung a ressorti du formol. Les Galaxy S7, S8, et même des modèles plus obscurs comme le S5 Neo ou le Galaxy Alpha ont aussi récemment eu le droit au même correctif.

Une mise à jour inattendue

La mise à jour semble étrangement sortie de nulle part puisque la plupart de ces téléphones ont largement dépassé leurs dates de péremption et ne profitent plus du suivi logiciel de Samsung depuis plusieurs années maintenant. Plus étrange encore, ce correctif GPS ne semble même pas embarquer les derniers correctifs de sécurité Android. Résultat, ces vieux mobiles restent bloqués sur une version d’Android aujourd’hui largement dépassé. Déployer de tels efforts pour un simple problème de GPS semble étrange, à moins que Samsung en ait profité pour glisser discrètement un correctif pour un bug gravissime qui exigerait de mettre à jour les quelques centaines de millions de vieux mobiles encore en circulation.

Entendons-nous bien, c’est une excellente nouvelle de voir que Samsung se préoccupe de ses vieux téléphones, même s’il ne s’agit que d’un correctif pour le GPS. Mais cette mise à jour inattendue souligne aussi la triste situation dans laquelle se trouve le marché des téléphones Android aujourd’hui. Les mises à jour logicielles de ces téléphones sortis entre 2015 et 2016 ont été abandonnées depuis bien longtemps, forçant la plupart des propriétaires à changer de modèle. Pourtant, assurer le suivi pendant plus de 5 ans n’est pas infaisable, Apple et Fairphone l’ont prouvé.

Un suivi logiciel qui laisse songeur

Bien évidemment, Samsung ne joue pas dans la même cour. Le constructeur sort des dizaines de modèles de téléphones par an et assurer le suivi d’une telle diversité matérielle est une véritable gageure. Mais cette mise à jour surprise de mi-2022 prouve que le savoir-faire est là et que, si Samsung y mettait les moyens, l’entreprise serait capable d’assurer un suivi logiciel de son parc mobile beaucoup plus ambitieux. Réclamer un tel suivi n’a rien d’un caprice en plus de ça, certains constructeurs parviennent à le faire et des téléphones mis à jour plus longtemps sont des téléphones mieux sécurisés, plus durables, et donc in fine, plus écologiques. Voir que Samsung n’a même pas profité de cette mise à jour inattendue pour au moins déployer les derniers correctifs de sécurité sur ses vieux téléphones est décevant. Cela aurait pu leur offrir une seconde vie au lieu de les laisser à la merci des virus et autres malwares qui passent.

Soyons tout de même fair-play, le Samsung d’aujourd’hui ne ressemble pas forcément à celui d’hier. Le constructeur assure désormais entre 4 et 5 ans de suivi logiciel pour ses derniers appareils. Ce qui est mieux que beaucoup, beaucoup, d’autres constructeurs Android. Mais voir la firme faire revivre des téléphones vieux de 7 ans pour un bête correctif GPS donne une idée de ce que pourrait être le marché mobile si les constructeurs prenaient cette problématique au sérieux. Une industrie où la durabilité, la fiabilité et la sécurité seraient au cœur de toutes les préoccupations. Une industrie un peu plus viable écologiquement en somme.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici