Pokémon : De gros changements à prévoir suite au départ du producteur ?

0
75

News jeu Pokémon : De gros changements à prévoir suite au départ du producteur ?

Junichi Masuda, figure emblématique de Game Freak, quitte le navire pour de nouvelles aventures. Que cela présage-t-il pour le studio ?

Pilier de la maison Game Freak, Junichi Masuda quitte ses fonctions de Directeur Général de Game Freak le 31 mai : “J’ai été directeur de la série de jeux vidéo Pokémon, de Pokémon Version Rubis et Pokémon Version Saphir jusqu’à Pokémon X et Pokémon Y, et j’ai participé au développement de nombreux jeux vidéo, dont Pokémon GO. Je voudrais exprimer mes sincères remerciements à tous les fans de Pokémon“. En 1989, celui qui deviendra plus tard compositeur, chef de projet, programmeur et producteur formait avec deux autres jeunes son propre studio dont le titre s’inspirait d’un fanzine distribué par Satoshi Tajiri, créateur mythique de Pokémon. Aux côtés de Ken Sugimori et de Tajiri, ils publient Mendel Palace en 1989, puis Mario & Yoshi en 1991. L’aventure Pokémon débutera en 1996 avec les versions Rouge et Vert au Japon. Et après vingt-trois ans de carrière, Masuda s’écarte du développement de la franchise star, en amont de la sortie de Pokémon Écarlate / Violet.

À l’avenir, j’espère transcender les frontières des jeux vidéo en essayant d’offrir plus de surprises, de plaisir et d’excitation aux gens du monde entier, tout en faisant de mon mieux pour connecter les gens, élargir le cercle du « jeu » et aider à créer un monde plus riche à partager. J’apprécie votre soutien continu dans mon nouveau rôle.

Que les fervents supporters de Masuda se rassurent, l’homme ne part pas bien loin. Il occupera désormais un poste de Chief Creative Fellow chez The Pokémon Company. Chez Nintendo, le même poste prestigieux est occupé par un certain Shigeru Miyamoto. Il prend dès lors en charge la création et assiste les équipes sans s’impliquer directement dans le développement des jeux. “Masuda-san utilisera sa profonde compréhension de la marque Pokémon pour développer de nouveaux services et produits au sein de la société Pokémon, en puisant dans ses années d’expérience et sa pensée créative“, affirme The Pokémon Company.

Ca présage quoi ?

Car cela fait maintenant quelques années que certaines plaintes pleuvent sur le travail de Game Freak, quelques joueurs en viennent à se réjouir de départ de Masuda. A l’époque d’Épée / Bouclier en 2019 déjà, Destructoid écrivait “Game Freak et Pokémon Company doivent faire le grand saut ou rentrer chez eux cette année“.

Pokémon Épée et Bouclier n’est pas à la hauteur. Une franchise valant 92 milliards de dollars peut sûrement se permettre d’avoir des arbres plus beaux que ceux de The Legend of Zelda : Ocarina of Time de 1998. Quant aux animations, il n’y a aucune raison pour que Pokémon Colosseum de 2003 ait de meilleures animations de combat que Épée et Bouclier.

Sur les forums, c’est la même rengaine. “Pouvons-nous tous convenir que GameFreak, en tant que développeur, excelle à décevoir les fans plus qu’à les épater ?“, peut-on notamment lire sur Reddit quelques années plus tôt. On accuse une facilité grandissante, une boucle de gameplay qui peine à se renouveler et à se montrer suffisamment stiumulante ainsi qu’une technique toujours trop en retrait. Des commentaires notamment relayés à la sortie de Diamant Étincelant et Perle Scintillante. J.C. Smith, directeur du marketing de la Pokémon Company, s’était exprimé fin 2021 dans les colonnes d’Axios Gaming au sujet du conflit entre les désirs des fans d’avoir entre les mains une histoire plus mature adaptée et la vision créative de l’équipe : Il y a aussi une vision de ce que les créateurs veulent offrir, et il est question de trouver cet équilibre délicat“. Quoi qu’il en soit, peut-on considérer Masuda responsable du mécontentement des joueurs ? Sur Twitter, le journaliste Joe Merrick a un avis bien tranché sur la question : “Non, idiots, Masuda n’est pas à blâmer pour tout ce que vous n’aimez pas dans les jeux. (…) Cette notion de Masuda et Ishihara en tant que boogeymen qui arrêtent tous vos désirs de jeux et qui sont seuls responsables de tout ce que vous n’aimez pas est une continuation absurde de la désinformation constante et de la bile diffusée par les youtubers en 2019. Arrêtez ça.”

Pokémon Écarlate / Violet, la bonne nouvelle ?

Avant de quitter le nid, Masuda n’aura probablement pas manqué de plancher d’arrache-pied sur Pokémon Écarlate / Violet, tout juste dévoilé en images ce mercredi 1er juin. Ces deux versions seront les premières de la série principale à proposer un véritable monde ouvert, à la manière de ce qu’on a pu découvrir dans Légendes Pokémon : Arceus. Game Freak indique par ailleurs que ces jeux viendront bouleverser la saga par son ouverture, et par la richesse de son univers. L’équipe semble aussi grandement compter sur le jeu en ligne au-delà de l’échange de Pokémon à distance. De quoi, sûrement, ravir certains fans en attente de renouveau.

Vous goûterez à un nouveau style d’aventure dans un monde que vous pourrez explorer librement, à votre rythme et dans l’ordre qui vous plaît, indépendamment du scénario principal. Bien sûr, vous devrez développer vos compétences de Dresseur ou Dresseuse Pokémon, mais de nombreuses autres découvertes et intrigues vous attendent. Rencontrez une multitude d’individus et de Pokémon, et parcourez l’univers Pokémon à votre guise.

Les deux versions seront disponibles dès le 18 novembre 2022 sur Nintendo Switch.

A propos de Pokémon Écarlate / Violet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici