Mega Drive Mini 2 : la liste complète des jeux au Japon… et en Europe ! – Actu

0
66

On est du reste assez loin des 60 jeux prévus au départ, vu le nombre de surprises, portages et autres ajouts de dernière minute pour les différents modèles. Et cela sans inclure les différences assez sensibles entre la version japonaise et les moutures occidentales, qui inciteront sans doute les fans de retrogaming à investir deux fois pour être sûrs de profiter légalement des jeux en mémoire. Licences et / ou localisations oblige, un jeu comme Captain Tsubasa sur Mega CD restera par exemple exclusif aux joueurs nippons, au même titre que les deux Lunar ou des curiosités comme Magical Girl Silky Lip. La balle au prisonnier étant une discipline assez confidentielle ici-bas, un jeu comme Honoo no Tôkyûji Dodge Danpei ne traversera pas les océans non plus.

La version occidentale se défend pourtant avec panache en incluant des jeux emblématiques comme Desert Strike : Return to the Gulf, le shoot-them-up Hellfire et même Streets of Rage 3, Ristar ou The Revenge of Shinobi, pour revenir plus directement chez SEGA. On est également surpris de retrouver Warsong, soit la première localisation de Langrisser, parmi tous ces titres spécifiques.

Du côté des bonus

Et manifestement, les orfèvres de chez M2 n’ont pas ménagé leurs efforts pour offrir une multitude de portages et de jeux inédits. Si les variantes réactualisées du jeu Party Quiz Mega Q se réservent aux japanophones capables de lire les 3.000 questions de culture générale remises au goût de 2022, ou les 2.000 questions liées directement à l’univers SEGA, la version inédite de Puyo Puyo Sun, uniquement jouable en Versus, devrait leur offrir un peu de matière. Réputé pour ses versions Saturn et PSone, entre autres, ce troisième épisode du célèbre puzzle game n’avait pas connu d’adaptation Mega Drive.

On y trouvera également Devi & Pii, le concept imaginé par l’actuel producteur en chef de la saga Sonic, Takashi Iizuka, dans le cadre de sa formation au moment d’intégrer SEGA. Un jeu inédit produit sur une durée d’un mois, avec un pixel art assuré par Iizuka en personne. A en croire la légende, le projet était si bon que son patron lui aurait demandé de passer deux mois supplémentaires pour le terminer, mais il n’a malheureusement jamais été validé pour devenir un produit commercial. Enfin, il faudra compter une fois encore sur Space Harrier II dans une version spéciale, avec une mise à l’échelle des sprites calquée sur la version arcade pour un rendu visuel plus fluide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici