L’hydrogène orange, une voie de synthèse sans rejet de carbone

0
11

Depuis une dizaine d’années, Florian Osselin, avec ses collègues de l’Institut des sciences de la Terre d’Orléans, réfléchit à fabriquer de l’hydrogène sans émettre de CO2, en injectant de l’eau (de mer préférentiellement) dans des roches du manteau terrestre riches en fer. Des réactions chimiques, les mêmes qui existent naturellement, ont lieu, fournissant alors le précieux gaz. Cette voie dite « orange », à cause de la couleur des oxydes de fer, remplacerait les voies de synthèses à base de méthane ou de charbon, ou complémenterait la production à partir d’énergies renouvelables. Le chercheur propose d’en profiter pour stocker du CO2 dans la roche, en l’injectant avec l’eau pour le transformer en carbonate stable.

Avant d’en faire une voie prometteuse, il faudra en vérifier la faisabilité, ou trouver les paramètres de température et de pression efficaces. Le chercheur entend monter une start-up pour lever des fonds et financer ces recherches.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici