les promesses de la stimulation électrique pour améliorer la mémoire

0
70
Une séance de stimulation électrique transcrânienne, dite «à courant alternatif», réalisée par l’équipe de recherche américaine du Pr Robert Reinhart. Pr. Robert Reinhart

DÉCRYPTAGE – Une technique non invasive utilisant des microcourants produit des effets durables sur les performances cérébrales d’adultes âgés.

Améliorer sa mémoire de manière durable grâce à quelques séances de stimulation électrique transcrânienne, une méthode non invasive et indolore. Ce n’est pas la promesse d’un obscur institut de lutte contre le vieillissement, mais les résultats de recherches menées à l’université de Boston et publiées ce lundi dans la revue Nature Neuroscience.

Les techniques de stimulation transcrâniennes font l’objet de nombreuses études depuis plus d’une décennie, notamment dans la prise en charge de certains troubles cognitifs associés à des maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer, démence à corps de Lewy…). Les deux principales modalités sont la stimulation magnétique, qui peut modifier de manière transitoire l’activité d’une zone cérébrale, et la stimulation électrique, qui module la capacité de réponse des neurones à une activation naturelle. Bien que prometteuses, ces techniques ne sont pas encore utilisées en routine dans le cadre clinique.

L’équipe de recherche américaine, emmenée par…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici