Le télescope James-Webb saisit un sablier cosmique

0
7

Prise par le télescope spatial James-Webb des agences spatiales américaine, européenne et canadienne, cette image d’un sablier céleste trahit en réalité la formation d’une étoile. Cachée dans le goulet du sablier, celle-ci n’est pas visible sur le cliché, qui montre surtout les cavités qu’ont créées, dans la matière environnante, les matériaux éjectés par la proto-étoile. Même si elle provoque le chaos dans la région, L1527, sise dans la constellation du Taureau, n’est qu’un bébé d’environ 100 000 ans, un âge très jeune selon les standards astronomiques. Les chercheurs considèrent qu’elle en est au stade le plus précoce de la formation des étoiles et qu’elle n’a pas commencé la fusion thermonucléaire. La bande sombre visible au centre du sablier constitue le « disque d’accrétion », un disque de gaz et de poussières qui alimente la proto-étoile en matière. Au fur et à mesure que L1527 gagnera en masse et se comprimera, la température de son noyau augmentera jusqu’à ce que se déclenche la fusion. Alors seulement une étoile sera née.

Le Monde

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.

S’abonner

Contribuer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici