Koch Media fait peau neuve et devient Plaion – Actu

0
54

Ni le communiqué de presse blindé de banalités, ni l’entrevue avec Klemens Kundratitz (en photo) préparée par Games Industry n’offrent de grandes révélations sur ce changement en dehors de la simple volonté de faire peau neuve et de refléter l’évolution de l’entreprise fondée en 1994. À la fois famille de studios de développement (Volition, Fishlabs, DigixArt…), distributeur de jeux pour de nombreux éditeurs (Sega, SNK, Koei Tecmo…) et labels d’édition (Deep Silver, Prime Matter, Ravenscourt, Milestone et Vertigo Games), Plaion fut une des premières acquisitions majeures du groupe Embracer (120 millions d’euros début 2018). Plaion dispose aussi d’une antenne de distribution de films qui prend le nom de Plaion Pictures, mais le jeu vidéo demeure l’essentiel de ses affaires, comme l’incarne d’ailleurs son nouveau nom (Play-On). Plaion emploie aujourd’hui une équipe de 2 300 personnes, dont 1 600 développeurs. Un chiffre atteint grâce aux acquisitions réalisées depuis qu’il fait partie de la famille Embracer, notamment Vertigo Games, Warhorse Studios, Flying Wild Hog ou encore Free Radical Design.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici