En Europe et aux États-Unis, les opérateurs s’organisent contre le Relais privé d’iCloud 🆕

0
198

Introduit dans iOS 15 et macOS Monterey, le relais privé iCloud ne plait pas du tout à Orange, Vodafone, Telefonica et T-Mobile. Ces opérateurs européens ont adressé un courrier en août à la Commission européenne afin que celle-ci oblige Apple à désactiver sa nouvelle fonctionnalité, rapporte The Telegraph.

« Le relais privé prétend améliorer la confidentialité des utilisateurs lorsqu’ils se connectent et naviguent sur internet en chiffrant et redirigeant leur trafic […] Cela empêche les autres réseaux et serveurs d’accéder à des données et des métadonnées vitales, y compris celles des opérateurs en charge de la connexion », déclarent les opérateurs remontés.

Schéma de fonctionnement du relais privé iCloud. Image Apple.

« La façon dont le relais privé est implémenté va porter atteinte à la souveraineté numérique européenne de manière importante », font valoir les quatre acteurs auprès d’une Commission déjà aux prises avec Apple dans plusieurs domaines.

Compris dans tous les abonnements iCloud+, le relais privé iCloud fait transiter les requêtes via deux relais distincts afin de masquer l’adresse IP et chiffre les enregistrements DNS dans le but de réduire les possibilités d’identification et de traçage sur internet. Actuellement en bêta, le relais privé iCloud n’est pas activé par défaut, mais il est accessible en seulement quelques tapotements à des centaines de millions d’utilisateurs.

Aperçu d’iCloud+ : un Relais privé et des e-mails masqués pour plus de confidentialité

Aperçu d’iCloud+ : un Relais privé et des e-mails masqués pour plus de confidentialité

Les problèmes concrets que pose le relais privé iCloud aux opérateurs ne sont pas détaillés, mais selon des spécialistes la fonctionnalité peut troubler des mesures de qualité de service et des obligations légales de blocage de sites.

Une autre critique porte sur la concurrence. « En outre, le relais privé empêchera d’autres d’innover et de rivaliser sur les marchés numériques en aval », ajoutent les opérateurs, sans plus de précision. Ceux-ci voient peut-être le relais privé comme une menace pour leurs propres activités publicitaires.

Mise à jour 20h30 — Il n’y a pas qu’en Europe où la fronde s’organise contre Relais privé. Le troisième opérateur américain T-Mobile/Sprint est en train de déployer le blocage de la fonction lorsqu’elle est activée. Un message d’avertissement prévient l’utilisateur que son forfait téléphonique ne prend pas en charge Relais privé.

@Jon Guidry.

Apple n’a pas encore communiqué sur le sujet, mais la traînée de poudre contre Relais privé pourrait bien forcer le constructeur à dire quelque chose sous peu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici