Blizzard confirme une ellipse temporelle plus longue entre Shadowlands et Dragonflight – World of Warcraft

0
55

Dans un message publié cette nuit, Steve Danuser, Lead Narrative Designer de World of Warcraft, a confirmé une ellipse temporellement plus longue qu’à l’accoutumée entre Shadowlands et Dragonflight. 

Il s’écoule toujours un certain temps entre les extensions, bien que cela soit rarement indiqué en jeu. En interne, Blizzard possède une chronologie qui indique à quelle année une extension commence, et l’écart entre elles est soit de un an (comme pour les premières extensions) ou deux ans (comme la plupart des dernières). Mais les PNJs présents en Azeroth ne parlent pas du fait que The Burning Crusade a eu lieu à l’an 26 après l’ouverture de la Porte des Ténèbres, ou que nous avons redécouvert la Pandarie à l’an 30.

Lorsque l’on regarde la chronologie de Warcraft, l’une des choses que nous pouvons remarquer est que des événements majeurs, changeant le monde, sont étroitement regroupés. C’est particulièrement vrai avec WoW, qui depuis le lancement a vu de nombreuses invasions et catastrophes à la suite dans sa chronologie.

Comme Shadowlands représente la fermeture d’un livre de la saga Warcraft (comme mentionné en interviews lors du lancement du Patch 9.2), c’est l’opportunité de donner à Azeroth et ses habitants un peu de répits avant que Dragonflight n’introduise le début de la prochaine trame narrative majeure.

Shadowlands a débuté à l’an 35 après l’ouverture de la Porte des Ténèbres, et Dragonflight débutera à l’an 40.

Comme les événements de Shadowlands ont eu lieu sur une période de deux ans, cela laisse quelques années supplémentaires que nous traversons. L’objectif n’est pas que de nombreux événements aient lieu en dehors du jeu, nécessitant que les joueurs lisent un roman ou un autre média pour comprendre l’état du monde. Le but de cette ellipse est d’offrir aux habitants d’Azeroth un peu de vie ‘normale’ sans qu’une menace majeure ne pèse au dessus de leurs têtes.

Lorsque les héros reviennent des Royaumes de la mort, ces derniers reprennent leurs vie et responsabilités sans une crise immédiate à résoudre ou un ennemi à combattre. L’Alliance et la Horde honorent la trêve signée après la Quatrième guerre, et les citoyens d’Azeroth sont en mesure d’apprécier une période de stabilité et de réflexion.

Une histoire courte sera proposée sur le site officiel qui détaille un événement particulièrement joyeux qui a été mentionné dans un build de l’Alpha. Il s’agira d’une lecture amusante et charmante, mais celle-ci ne sera pas nécessaire afin de comprendre les événements de Dragonflight.

En plus d’étirer un peu la chronologie de WoW, un autre avantage de cette ellipse est que celle-ci laisse les personnages les plus jeunes devenir un peu plus vieux, permettant à certains de prendre un rôle plus important dans de futures trames narratives. Néanmoins, pas assez de temps ne s’écoule pour que les personnages déjà adultes ne soient significativement différents.

En ce qui concerne les changements du monde qui ont été évoqués, comme la réinstallation à Gilnéas, ces derniers n’auront pas lieu durant cette ellipse. Bien qu’il soit intéressant de montrer des lieux et des populations évoluant à cause de la progression de l’histoire, les développeurs souhaitent que des événements de cette importance soient des quêtes que les joueurs vivent eux-mêmes (comme la reconquête des Ruines de Lordaeron dans le Patch 9.2.5) plutôt que ces derniers ne se passent hors caméra.

Pour votre personnage, Blizzard a toujours laissé à votre propre interprétation combien de temps s’écoule lorsque vous vous connectez après l’arrivée d’un Patch ou d’une extension. Dragonflight ne fait pas exception. Vous êtes libre d’imaginer ce que votre personnage a fait dans cette période de répits en attendant l’arrivée du Patch 10.0.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici