Au Luxembourg: Très chère star de la Schueberfouer

0
50

6,5 euros! Le prix du ravier de trois Gromperekichelcher divise au sein de la Schueberfouer. En 2018, elles étaient encore échangées contre 5 euros. Pourtant, le monde continue à affluer au chalet Au Gourmet, haut lieu des fameuses galettes de pommes de terre depuis plus de 30 ans au Glacis. «Tout a augmenté, c’est logique que le prix soit plus élevé», affirme Mathilde, venue de Metz. «Tant que c’est bon, on paie, ce n’est pas grave».

«Après deux ans de restrictions Covid, on est très heureux de revenir», indique Gaston Schmaul, propriétaire du chalet. «Tout le monde connaît nos Gromperekichelcher car elles sont bonnes et fraîches». Et de se justifier sur le prix. «L’huile est trois fois plus chère qu’avant et on a besoin de beaucoup de litres pour la cuisson. L’huile est changée tous les jours. Cette année, les pommes de terre sont rares, on a eu des difficultés à tenir les prix du passé. Mais l’important est de garder la même qualité, on ne change pas une recette que les gens adorent!», souligne Gaston Schmaul.

Au-delà du prix, une autre question passionne les amateurs de Gromperekichelcher: faut-il les déguster avec une sauce ou un pot de compote? «Chacun fait comme il veut», répond en souriant le patron du chalet Au Gourmet. Pour tenir trois semaines de foire, il faut une sacrée quantité de galettes. «Nous les préparons durant la nuit pour le lendemain. Elles arrivent ainsi fraîches le matin», relate Gaston Schmaul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici