“Après minuit, vous en verrez plusieurs dizaines par heure”, promet un astrophysicien

0
104

Pour admirer les Perséides ce vendredi, cette pluie d’étoiles filantes “qu’il faudrait plutôt appeler poussières cométaires filantes”, l’astrophysicien Hervé Dole conseille sur franceinfo de s’installer “dans une zone bien sombre” et “après minuit”, “quand la Terre fait face à son orbite”. “Vous pourrez en observer plusieurs dizaines par heure. Disons qu’il y en aura une toutes les 30 secondes, toutes les minutes, toutes les deux minutes”, promet-il.

franceinfo : Pourquoi voit-on toujours des étoiles filantes au mois d’août ?

Hervé Dole : C’est un résidu de comète traversé par la Terre à peu près au même endroit chaque année. Ça tombe donc à chaque fois vers la mi-août, même s’il y a d’autres essaims en novembre ou en décembre. Celui du mois d’août est le plus connu parce qu’on est plus dehors, qu’on peut être en t-shirt et que c’est plus facile.

Quelle taille font ces Perséides ?

Ce sont de toutes petites particules de l’ordre du micron, d’un millionième de mètre. Ce sont vraiment des poussières qui ont été déposées par la comète il y a quelques années. Et comme notre Terre arrive à une très grande vitesse sur son orbite autour du soleil, ces petites particules sont précipitées dans l’atmosphère à des vitesses absolument formidables. Elles se consument à plusieurs milliers de degrés en un instant et donc on voit ces étoiles filantes. En fait, le terme étoile est impropre, on devrait presque dire que ce sont des poussières cométaires filantes.

Combien d’étoiles filantes pourra-t-on voir ce soir si on s’installe une heure dans son jardin ou dans un parc ?

Alors déjà, si on ne fait pas attention, on peut ne pas en voir du tout. Il faut être dans une zone bien sombre, plutôt en deuxième partie de nuit. Après minuit, ça marchera beaucoup mieux puisqu’à ce moment-là, la Terre fait face à son orbite et donc aux poussières. Vous pourrez en observer plusieurs dizaines par heure. Il ne faut pas s’attendre à des étoiles filantes comme dans l’hyperespace de Star Wars. Disons qu’il y en aura une toutes les 30 secondes, toutes les minutes, toutes les deux minutes.

La pleine lune risque-t-elle de gâcher le spectacle ?

Oui un petit peu parce qu’elle est très brillante. D’ailleurs, c’est l’occasion de voir que la lune est jaune. En fait, elle reflète la couleur du soleil et donc elle a la propriété d’éclairer le ciel. Donc, on verra quand même beaucoup d’étoiles filantes mais effectivement, un petit peu moins que si la lune n’était pas là ce soir. Après, ça dure quelques jours. Le pic, effectivement, sera ce soir, mais on peut encore en observer deux ou trois jours avant et après.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici