Voie SNCF, santé, difficulté viticole… des dossiers pour le sénateur à Bize-Minervois

0
92

La mairie de Bize a reçu la visite fin avril du sénateur de l’Aude, Sébastien Pla. C’était l’occasion pour les élus de lui soumettre les projets et difficultés rencontrés dernièrement.

Parmi les difficultés rencontrées par la mairie de Bize-Minervois, citons un projet qui dure depuis de nombreuse année et qui n’aboutit pas : le rachat de parcelles et voies de la SNCF.

Les négociations avec la SNCF concernent l’acquisition d’une parcelle se situant à l’ancienne gare où se trouve la calandreta, mais aussi la voie ferrée qui va jusqu’à Cabezac. L’idée est de créer une voie verte (piste cyclable et piétonne) pour faire le lien entre les deux lieux de façon sécurisé.

Après plusieurs contacts depuis 2009, la SNCF ne répond pas aux attentes de la municipalité. Cette dernière a donc demandé au sénateur Sébastien Pla de saisir la SNCF au plus haut niveau afin de débloquer ce dossier important pour la commune.

Durant cette réunion, l’attention de Sébastien Pla a été attirée par les difficultés des entreprises viticoles au niveau des structures de commercialisation. À la suite de la pandémie qui leur a fait traverser une période économique difficile, suivie du gel et de la grêle, maintenant la guerre en Ukraine perturbe l’approvisionnement en bouteilles de verre, ce qui rend difficile la mise en bouteilles. Les cuves des sept caves du village son pleines mais ne peuvent être vidées dans les bonnes conditions en vue des prochaines vendanges.

Le sénateur, en qualité de vice-président de la commission viticole au Sénat, et lui-même vigneron, est en train de se pencher sur la question. “ Une solution doit être trouvée pour aider les caveaux dans leurs difficultés “, affirme Alain Fabre, maire du village.

Désert médical

Autre problème souligné ce jour-là : la maison de santé et les déserts médicaux. Le village a candidaté auprès de la région pour entrer dans le dispositif de lutte contre le désert médical. Actuellement, deux médecins s’en vont pour une autre commune et Bize se trouve en difficulté. Les règles de classification des zones prioritaires ont changé, Bize n’en fait plus partie mais les villages desservis par la maison médicale au nord de la commune eux sont classés en zone prioritaire. “ Une fois de plus un zonage a été fait sans tenir compte des bassins de vie. Nous l’avons sensibilisé sur ce dernier point : que l’ARS change de zonage Bize-Minervois afin que des médecins puissent avoir les aides pour s’installer “, termine le maire.

Le sénateur a exposé son rôle au sein du Sénat et les délégations qui lui sont propres. Les élus l’ont remercié pour son écoute et vont transmettre rapidement les différents éléments pour voir, ils l’espèrent, enfin avancer les différents points abordés ce jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici