VIDÉO. Les nouilles chinoises instantanées sont-elles mauvaises pour la santé ?

0
60

Maëlle Dumas retourne l’emballage d’un paquet de nouilles instantanées asiatiques de la marque Tien Shan et décrypte les petits caractères : « Il y a un exhausteur de goût, le glutamate monosodique, affirme cette ingénieure au centre de technique agroalimentaire Agrotec, à Agen. C’est même, en proportion, l’un des ingrédients principaux de ce produit. »

Et cela pourrait constituer une menace pour les consommateurs. Selon l’EFSA, l’autorité européenne de santé alimentaire, consommé au-delà de 42,9 mg par kilogramme de poids corporel, ce produit peut provoquer des maux de tête, une hausse de tension artérielle ou une hausse du taux d’insuline. L’autorité européenne de santé alimentaire a ainsi fixé une dose journalière admissible de 30 mg par kg de poids de corps et par jour, soit, pour un individu de 70 kg, une dose maximum de 2,1 g à ne pas dépasser. « Il n’y a pas de problème à consommer un bol de nouilles avec ce bouillon de temps en temps, explique Maëlle Dumas.

Mais il faut faire attention à ne pas consommer, en plus, d’autres produits contenant du glutamate, comme des biscuits apéritifs (on a repéré les « Croustilles » de Belin), les produits à base de viande (comme le burger au bacon de Charal) ou les assaisonnements (le mélange de persillade de Ducros). Dans notre reportage vidéo, Kelly Frank, une autre ingénieure, experte en goût et en aliments ultratransformés, fondatrice de Goûm, attire notre attention sur les autres exhausteurs de goûts utilisés par l’industrie. Moko Hirayama, patronne du restaurant Mokonuts à Paris, effectue quant à elle une dégustation à l’aveugle de trois nouilles instantanées du supermarché. Le résultat est surprenant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici