top départ pour “l’Institut national de la e-santé” (INeS)

0
47

“Cela fait un an que la réflexion a commencé. L’idée était d’accélérer le pas, car je voyais, depuis dix ans, que les choses n’avançaient pas, tant dans la création d’applications pertinentes que dans la qualité et les usages, qui laissaient un peu à désirer. Il y avait notamment une grosse carence dans l’enseignement de l’e-santé auprès des professionnels de santé or, si nous ne sommes pas formés, nous ne risquons pas d’en prescrire”, a expliqué à TICpharma le Pr Fabrice Denis, président de l’INeS.

“En tant qu’enseignant, je vois bien qu’il y a une réelle appétence pour le sujet. La première chose à faire était de réunir un board d’enseignants et d’experts du numérique en santé pour créer une plateforme et mettre à disposition des cours diplômants.”

Pour cela, le Pr Fabrice Denis s’est donc appuyé sur 18 partenaires, acteurs du monde académique, industriel et institutionnel.

Nous retrouvons ainsi: le réseau de business angels Angels Santé; la chaire “santé intégrative” du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam); l’association “Conseil de la e-santé”; le conseil départemental de la Sarthe; Le Mans Mé

Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.

Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Cet article vous a plu ?


Inscrivez-vous à la newsletter et recevez toutes les semaines l’actualité numérique des industries de santé






LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici