AccueilSantéShopping | A Paris,...

Shopping | A Paris, une maison de santé, refuge des patients sans médecin pour l’été

Dans une maison de santé parisienne, ouverte tout l’été, généralistes et sages-femmes tournent à plein régime pour assurer la prise en charge de leurs patients et de ceux “venus d’ailleurs”, notamment de la maternité voisine en manque de personnel.

“Je suis époustouflé par la façon dont les plannings sont remplis, alors que nous sommes très nombreux”, avoue le Dr Pascal Biltz, médecin généraliste dans cette structure pluriprofessionnelle du 19e arrondissement, dans le nord-est de Paris, qui emploie 12 médecins généralistes et quatre sages-femmes.

“Normalement, la première quinzaine du mois d’août, c’est la période la plus creuse de l’année, mais certaines journées ressemblent à celles du mois juin, c’est très inhabituel”, ajoute-t-il pointant du doigt le problème de démographie médicale dont souffre le secteur libéral “en général et notamment sur le nord-est de Paris”.

Peu avant le 15 août, avec un thermomètre dépassant les 30 degrés, les rues du quartier sont quasiment désertes. Mais les quatre généralistes présents à la maison de santé Paris Lilas verront, dans la journée, plus de 150 personnes, dont un tiers de nouveaux, “venus d’ailleurs”, car leur médecin habituel est débordé, en vacances, ou parce qu’ils n’ont pas de médecin traitant. “Si j’ai un désistement, je vous rappelle. Bon courage”, rassure l’assistante par téléphone.

En début de semaine, ils étaient six médecins et le planning s’était tout autant rempli. Pour éviter l’embouteillage sur plusieurs jours, l’ouverture des rendez-vous est échelonnée: un tiers à l’avance, un tiers la veille et un tiers le jour même.

Même affluence côté sages-femmes. A son ouverture en 2019, Paris Lilas a noué un partenariat avec le CHU pédiatrique Robert-Debré, situé à quelques rues, “pour aider les urgences pédiatriques et avoir un système d’interaction avec les différents services de l’hôpital”.

En deux ans et demi, près de 4.300 enfants dont l’état de santé ne relevait pas de la médecine d’urgence ont été aiguillés vers les généralistes de la maison de santé. Et les sages-femmes de la structure viennent en renfort pour les échographies, la préparation à la naissance, le suivi gynécologiques etc.

– Pas de consultation de suivi –

Mais cet été, “ça a été un peu brutal”, relève Séverine Augustin, sage-femme échographiste. Comme partout en France, la maternité de Robert-Debré fait face à un gros manque de sages-femmes. Les vacances des soignants, après deux années Covid, viennent se rajouter à une problématique de taille: la pénurie de sages-femmes dont souffre actuellement l’hôpital.

Pour pouvoir assurer tous les accouchements de la maternité, même en sous-effectif, elles ne feront aucune consultation de suivi de tout l’été. Du jamais vu. Résultat: rien qu’en juillet, “plus de 200 patientes nous ont ainsi été envoyées par l’hôpital. Plus que ce que l’on imaginait”, détaille Séverine Augustin, qui connait bien cet établissement du nord parisien pour y avoir travaillé 15 ans.

“Nous avions mis en place le partenariat avant le Covid, mais l’épidémie a rebattu complètement les cartes des relations entre la ville et l’hôpital. De la créativité, de l’agilité s’est mis en place et ça va perdurer”, assure Dr Pascal Biltz, de Paris Lilas.

Dans la salle d’attente, une famille discute dans une langue étrangère. La consultation peut s’effectuer en anglais. Un jeune homme de 28 ans, en vacances à Paris, “pensait devoir appeler partout”, mais il a rapidement trouvé un créneau, pour le jour même, sur une plate forme de rendez-vous en ligne. “J’ai été agréablement surpris”, avoue-t-il.

Pour gérer ces demandes de soins non programmés durant l’été, la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) du 19ème, en partenariat avec SOS Médecins, a aussi mis en place un numéro de téléphone spécifique pour l’arrondissement, réservé aux professionnels de santé et permettant de trouver rapidement une consultation auprès d’un généraliste.

“Nous avons également ouvert cette possibilité à la régulation du 15”, détaille Pascal Biltz. Mais là, “on a très peu de demandes”, s’étonne le médecin.

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

” Mon espace Santé ” is the new DMP, ah bon t’es sûr ?

Vous allez voir ce que vous allez voir. C’est en quelque sorte le discours des autorités sanitaires depuis qu’a été lancée début 2022 la phase d’ouverture de « Mon Espace Santé » sur...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...