Santé. L’épidémie de Covid-19 recule de moins en moins vite en Côte-d’Or et en Bourgogne-Franche-Comté

0
63

La situation ne se dégrade pas pour l’instant, mais le recul de l’amélioration est à surveiller.

Dans son dernier point hebdomadaire sur l’épidémie de Covid-19, l’Agence régionale de santé fait état d’un ralentissement de la baisse des indicateurs épidémiologiques et hospitaliers. Le taux d’incidence régional est tout de même passé sous la barre des 150 cas positifs pour 100 000 personnes, même si ce n’est pas encore le cas pour la Côte-d’Or (159 / 100 000), le Territoire de Belfort (156 / 100 000) et enfin la Nièvre (153 / 100 000).

> A LIRE AUSSI : Pourquoi le nombre de cas repart-il à la hausse dans le reste de la France ?

En revanche, le taux de positivité, soit le pourcentage de tests positifs sur l’ensemble des tests effectués, reste très élevé  : il se situe à 14 % dans la région et 15,1 % en Côte-d’Or.

De nouvelles admissions pour des formes sévères de COVID chaque jour

Dans les établissements de santé, les hospitalisations reculent « mais chaque jour, de nouvelles admissions pour des formes sévères de COVID sont encore enregistrées, ce qui rappelle le potentiel de dangerosité du virus », pointe l’ARS. En Côte-d’Or, on compte 152 patients dont 8 en réanimation.

Pour éviter la reprise épidémique, l’ARS appelle à la vigilance : « Nos moyens d’actions sont ceux de la prévention au quotidien (se laver régulièrement les mains, porter le masque en cas de promiscuité, et avec les personnes fragiles, s’isoler et se faire tester au moindre symptôme évocateur…), ainsi que la vaccination ».

Depuis le début de l’épidémie, 6 461 personnes sont décédées des suites du Covid-19 dans les établissements de santé de la région, et 2 497 dans les établissements médico-sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici