Santé Canada approuve le vaccin de Moderna pour les enfants entre 6 mois et 5 ans

0
41

Santé Canada a approuvé jeudi l’utilisation d’une plus petite dose du vaccin de Moderna contre la COVID-19, en deux doses, pour les tout-petits. Québec attend les recommandations de son propre comité sur l’immunisation avant de lancer sa campagne de vaccination pour nourrissons et enfants d’âge préscolaire.

« Les estimations d’efficacité [du vaccin] chez les patients âgés de six mois à cinq ans étaient similaires à celle des adultes pendant la vague alimentée par le variant Omicron » durant laquelle les essais cliniques du fabricant ont été menés, a expliqué jeudi le Dr Marc Berthiaume, directeur du Bureau des sciences médicales à Santé Canada.

L’organisme canadien de réglementation des médicaments a donné son accord pour l’administration du vaccin de Moderna aux enfants âgés d’au moins six mois, à des doses de 25 microgrammes. Cela correspond au quart des doses approuvées pour les adultes, ou la moitié de celle pour les enfants de plus de cinq ans.

Il s’agit du premier vaccin autorisé pour les très jeunes enfants au Canada. Le vaccin a reçu le même feu vert des autorités américaines, en juin.

Les responsables de la santé publique fédérale ont insisté sur l’importance de ce vaccin pour réduire les risques des complications sévères de la COVID-19 pour les tout-petits. Les hospitalisations ou les admissions aux soins intensifs suivant une infection à la COVID-19 sont moins fréquentes chez l’enfant mais tout de même observées.

« Les bénéfices de la vaccination [incluent] la diminution des cas sévères, donc les chances que notre enfant soit hospitalisé, mais aussi la diminution du risque d’attraper la COVID longue. Les études de la COVID longue chez les enfants démontrent que c’est quand même observé fréquemment chez les enfants. Il y a aussi le syndrome inflammatoire multisystémique chez l’enfant, qui est une complication rare, mais dont on a vu plus de 400 cas au Canada chez les 0 à 11 ans », précise le Dr Berthiaume.

Il précise que les données sont insuffisantes pour le moment pour conclure que le vaccin des plus jeunes est efficace pour réduire le risque de transmission. Chez les adultes, l’apparition des différents variants du virus a réduit l’efficacité des vaccins pour empêcher d’attraper et de transmettre la COVID-19.

« On pourrait espérer une diminution de la transmission. Elle est probable, mais on ne peut pas l’affirmer sur la base d’étude. »

Pas immédiatement au Québec

 

Ces plus petites doses de vaccin de Moderna seraient déjà en voie d’être acheminées aux provinces, qui devraient commencer leur campagne de vaccination pour tout-petits « très bientôt », espère le fédéral. L’approbation du vaccin Spikevax de Moderna étend l’admissibilité au vaccin contre la COVID-19 à près de 1,7 million d’enfants au Canada.

Au Québec, une telle campagne ne sera pas organisée dans l’urgence. « Sûrement pas la semaine prochaine ou dans quelques jours », a répondu la Dre Marie-France Raynault, conseillère médicale stratégique au ministère de la Santé et des Services sociaux, en point de presse jeudi.

Québec attend les recommandations du Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ), son propre organisme chargé de le conseiller en matière de vaccination, qui révisera lui aussi les données du fabricant. La province attend aussi sa part des doses avec le fédéral, avec qui les discussions seraient déjà entamées. « Il semblerait que rien ne soit encore attaché », a par contre indiqué la Dre Raynault.

Elle n’a pas souhaité préciser d’échéancier pour le début d’une campagne de vaccination des 6 mois à 5 ans au Québec.

Peu d’effets secondaires

La révision des données des études menées par Moderna aux États-Unis et au Canada entre novembre et février dernier montre que ce vaccin est « bien toléré » par les jeunes enfants, qui n’ont pas montré « d’effets secondaires inattendus », indiquent les experts du fédéral.

Parmi les effets secondaires observés se trouvent l’irritabilité ou les pleurs, des douleurs au bras, de la somnolence, une perte d’appétit ou de la fatigue. Ces symptômes disparaissent normalement quelques jours après l’injection.

L’homologation de Santé Canada force la compagnie Moderna à continuer de surveiller de possibles effets secondaires de ce vaccin, incluant par exemple les effets secondaires graves mais rares comme les myocardites et les péricardites.

Santé Canada a donné son approbation à l’admission de deux doses de ce vaccin à quatre semaines d’écart, alors que le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) recommande plutôt un intervalle de huit semaines entre les doses, pour plus d’efficacité. Les provinces pourront décider elles-mêmes de l’intervalle à privilégier. Il est recommandé de n’administrer aux enfants aucun autre vaccin le jour de son injection contre la COVID-19.

Le vaccin pédiatrique contre la COVID-19 de Pfizer pour les enfants âgés de six mois à cinq ans a été soumis à Santé Canada le mois dernier et est toujours en cours d’examen.

Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici