Projet Sollys : l’îlot Santé & Bien-être est livré

0
78

Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 décembre par les équipes de Linkcity Sud-Est et Bouygues Bâtiment Sud-Est.

Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 décembre par les équipes de Linkcity Sud-Est et Bouygues Bâtiment Sud-Est. Le projet se compose au total de quatre bâtiments : « Live », Work#1, Work#2 et « Care », rassemblant logements, commerces, bureaux, ainsi qu’un espace de santé innovant. Lancés en août 2019, les travaux auront duré un peu plus de 2 ans. Le projet incarne la démarche d’innovation urbaine portée par Linkcity Sud-Est et permet de répondre aux enjeux sociétaux de notre époque.

L’îlot Santé & bien-être, modèle de la ville de demain

L’îlot Santé & Bien-être s’inscrit dans le cadre du projet Eurêka Confluence, piloté par la SPL Lyon Confluence qui ambitionne d’élever le quartier Confluence en vitrine de la ville innovante et durable. Cette opération de 13.000 m² au total veut incarner la vision des acteurs du projet, à savoir une nouvelle façon de voir la ville, plus intelligente et respectueuse de l’environnement.

« Véritable îlot paysagé axé sur la santé et le bien-être des usagers, il se compose de logements, commerces, bureaux, ainsi que d’un espace de santé innovant dont la toiture est végétalisée. »

Linkcity

L’Îlot Santé & Bien-être comprend quatre programmes, à savoir Work #1 (5.500 m² de bureaux réversibles en 58 logements, des commerces, livrés le 23 novembre dernier), Work #2 (2.500 m² de bureaux, livrés le 9 décembre), « Care» (espace de santé et de prévention, livré le 22 novembre) et « Live » (immeuble de 39 logements, livré le 16 septembre).

Au total, les 4 bâtiments développent 13.000 m², dont 8 000 m² de bureaux, 39 logements, 690 m² de commerces et d’activités en pied d’immeubles, ainsi que 1.140 m² dédiés à un espace de santé innovant. Le programme comprend également 900 m² de panneaux photovoltaïques.

Work#1 : 5.500 m² de bureaux réversibles en 58 logements

Au sein des quatre bâtiments livrés, le Work#1, en bord de Rhône, présente une innovation particulière, celui-ci étant le premier bâtiment à mettre en œuvre le concept de réversibilité « Office Switch Home » pensé par Bouygues Construction. La démarche vise à la réversibilité, démarche qui vise à faciliter la possible transformation future d’un programme tertiaire en logements. Les 5.500 m² de bureaux pourront ainsi être à terme réversibles en 58 logements en fonction de l’évolution des usages du quartier et du déclassement de la voie rapide M7 en boulevard urbain privilégiant les modes de transports doux.

Le concept « Office Switch Home » appliqué sur ce projet intègre des dispositions architecturales et techniques qui permettent d’optimiser les coûts et les délais de transformation, et dispose de balcons filants en façades principales, de grandes terrasses au dernier niveau, de menuiseries extérieures toute hauteur, et de trames de façades adaptées aux usages bureaux et logements. Toutes ces prédispositions permettent d’éviter le percement ultérieur de la dalle, la reprise de la façade et la reprise structurelle du bâtiment lors de son éventuelle transformation à terme.

Des plateaux pouvant accueillir 508 personnes

Work#1 a en outre été optimisé pour proposer une grande qualité d’usage à ses futurs preneurs, grâce à un environnement de travail confortable et performant. On y trouve de grands plateaux de bureaux adaptés aux nouveaux usages pouvant accueillir 508 personnes, soit 65 personnes par plateaux et 100% des espaces de travail en 1er jour.

Trois preneurs vont prochainement investir une partie des locaux, à savoir l’école Euridis, l’entreprise Enership, spécialisée dans le conseil en amélioration de la performance des bâtiments, ainsi que le restaurant « Ti Amo Maria » qui animera le rez-de-chaussée.

Le bâtiment Work#1 compte 8 étages, 1.700 m² d’espaces extérieurs 75 m² de balcons par niveau, des espaces vestiaires, des douches et sanitaires au rez-de-chaussée, 44 places de parking réservées à l’immeuble, un rooftop de 440 m², mais aussi un local à vélos de 76 m². Il se veut respectueux de l’environnement en visant les labellisations Breeam Excellent, Well Silver, et Effinergie E3C1

Un ilot qui se veut être « un démonstrateur pour la médecine de ville de demain »

L’Îlot Santé & Bien-être a été pensé comme « un véritable démonstrateur pour la médecine de ville de demain » et ce grâce à une conception en collaboration avec le quartier et un comité scientifique de professionnels de santé.

Les acteurs du projet ont été Linkcity Sud-Est pour la maîtrise d’ouvrage, Bouygues-Bâtiment Sud-Est en tant qu’entreprise générale de construction, le SPL Lyon Confluence en tant qu’aménageur, et David Chipperfield Architects (Work#1), AIA Architecte (maître d’œuvre d’exécution Work#1), l’Atelier Vera (Work#2 et « Care ») et Aires Mateus (Live) en tant qu’architectes. Banque Populaire SCPI AMR (Work#1), Allianz Immovalor Durable 18 (Work#2), CDC Habitat – FLI (Live), Alliance Santé Confluence (Care) sont les investisseurs du projet.

Innovations

Plusieurs innovations en matière de bien-être et de santé seront mises à disposition des usagers du quartier, comme un espace de santé et de prévention innovant proposant une offre médicale repensée (équipe de soins de premiers recours dont médecins généralistes, centre d’imagerie de proximité, médecine du travail…) et engagée dans une démarche de prévention santé.

Parmi les innovations, on trouve également des « logements bienveillants » pour permettre aux plus fragiles de continuer à vivre chez eux, une qualité de l’air intérieur exemplaire, mais aussi des bureaux visant la labellisation environnementale « Well » propices au bien-être des actifs, et enfin un cœur d’îlot vert paisible conçu dans une approche thérapeutique visant la labellisation Biodivercity. Une « météo du souffle » propose également un service digital de prévention individualisé sur la pollution de l’air à l’échelle du quartier, afin de préserver la santé respiratoire des plus fragiles en ville.

À terme, l’îlot « Santé & Bien-être » vise plusieurs labellisations environnementales à savoir les Biodivercity pour le cœur d’îlot, Breeam Excellent: Work#1 et Work#2, Effinergie E3C1 pour Work#1, Work#2 et « Care », NF HQE pour les logements de « Live » et Well Silver pour Work#1.

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Projet Sollys : l’îlot Santé & Bien-être est livré


Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 décembre par les équipes de Linkcity Sud-Est et Bouygues Bâtiment Sud-Est. Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 […]

Locaux d’activités en région lyonnaise : +11% de demande placée en 2021



383.426 m² ont été placés sur ce type d’actifs. Face à une demande qui est restée forte l’an dernier, le marché reste pénalisé par son caractère sous-offreur.

Saint-Priest : Provost Rayonnage acquiert des locaux


Valoris Real Estate était le conseil de la société lors de cette acquisition, qui avait été précédée de la vente de ses anciens locaux.

Auvergne-Rhône-Alpes présente son plan de relocalisation industrielle


Le Conseil régional se réunit pendant deux jours en assemblée plénière, avec au programme, le budget primitif 2022, mais aussi la thématique de la relocalisation. La Région a dévoilé ses outils, notamment en matière de foncier.

2 nouveaux pôles entrepreneuriaux à Vaulx-en-Velin et Vénissieux


Après Neuville-sur-Saône, Givors, et Lyon Duchère, la Métropole de Lyon investit 14 millions d’euros pour la création de ces 2 nouveaux pôles d’entrepreneurs à l’est du territoire.

L’investissement en bureaux devrait approcher le million d’euros en 2021


C’est ce que projette CBRE sur le marché lyonnais pour l’année en cours. En Auvergne-Rhône-Alpes, le marché reste également dynamique.

Vallée de la Chimie : Amandine Jacquet succède à Julien Lahaie


nullCette urbaniste-aménageur de formation, qui a passé 13 années au sein de l’agence AREP, a été nommée le 1er décembre directrice de la Mission au sein de la Métropole de Lyon.

20 premières « Manufactures de proximité » labellisées


France Relance consacre 30 millions d’euros au développement de « Manufactures de proximité ». Certaines des manufactures labellisées sont localisées en Auvergne-Rhône-Alpes.

Ouverture de la 21 ème édition du SIMI


Cet évènement a lieu du 8 au 10 décembre au Palais des Congrès à Paris.

«L’obsolescence des actifs est un vrai sujet»


nullBenoit de Fougeroux est le directeur régional de BNP Paribas Real Estate. Nous évoquons avec lui la dynamique du marché de l’immobilier d’entreprise à Lyon.

Villefranche Beaujolais Saône : lancement du projet « Beau Parc »


nullSitué sur la commune d’Arnas, ce lancement constitue le plus grand projet de développement économique de la communauté d’agglomération.

Lyon 9 : Emdelen prend à bail 790 m² dans « Universaône »


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.

Anaïs Pigeroulet rejoint le département investissement de JLL Lyon


Elle a rejoint la structure en tant que consultante senior.

Nicolas de Driésen, directeur adjoint de 6e Sens Immobilier Entreprises


Le professionnel a rejoint l’équipe de Jacques Garces, directeur général associé de la filiale de 6ème Sens Immobilier.

Le site Fagor-Brandt sera transformé en centre de remisage pour le SYTRAL


Dès 2024, l’ancienne friche, qui fait pour l’heure l’objet d’une démarche d’urbanisme temporaire, sera aménagé en centre de remisage et de maintenance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici