Nous n’avons détecté aucun cas de virus Monkeypox

0
58

AA / Ankara

Le ministère turc de la Santé a annoncé, dimanche, qu’aucun cas de Monkeypox n’avait été détecté dans le pays.

La direction générale de la santé du ministère a déclaré que le virus de la variole du singe appartient à la famille des “Orthopoxvirus” et est considéré comme une maladie animale qui provient d’animaux sauvages tels que les rongeurs qui est parfois transmise à l’homme.

Les autorités sanitaires turques ont souligné que la maladie peut être aéroporter, ou transmise par contact des lésions cutanées, des liquides biologiques, par les sécrétions respiratoires et par contact des surfaces contaminées

La Santé turque a expliqué qu’il s’agit d’une maladie spontanément résolutive et que ses symptômes disparaissent généralement entre 14 et 21 jours.

Elle a souligné que la Direction générale de la santé publique et des maladies infectieuses en alerte précoce du ministère turc de la santé suit les développements liés au virus, en échangeant des informations avec des contacts internationaux dans d’autres pays, avec l’Organisation mondiale de la santé et l’Union européenne Centre de contrôle et de prévention des maladies.

Récemment, plusieurs pays occidentaux ont enregistré des infections du virus Monkeypox, dont 23 cas en Espagne, 20 au Portugal, tandis que des cas individuels ont été détectées en Grande-Bretagne, aux États-Unis et au Canada, en plus d’une infection en Israël.

Le “Monkeypox” est un virus rare similaire à la variole humaine, qui a été détectée pour la première fois en République démocratique du Congo dans les années 1970.

La “variole du singe” provoque des maux de tête, de la fièvre et une éruption cutanée qui commence sur le visage et se propage dans le reste du corps.

*Traduit de l’arabe par Hend Abdessamad



Seulement une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l’AA, de manière résumée. Contactez-nous s’il vous plaît pour vous abonner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici