La solastalgie : cette conséquence du changement climatique sur notre santé mentale

0
53

l’essentiel
La solastalgie est un des symptômes du changement climatique. Cette fois, il ne touche pas les forêts ou les lacs mais bien les humains, les rendant profondément nostalgiques d’un monde qui part en fumée. 

Inventée en 2003 par le philosophe australien Glenn Albrecht, la solastalgie est inspirée du mot “nostalgie”. Elle définit la souffrance psychique que l’on peut ressentir face à des paysages détruits par le changement climatique, rapporte un article du HuffingtonPost.

Depuis des semaines, la France est touchée par la sécheresse, la canicule et plusieurs incendies se sont déclarés dans différents départements. Au-delà des conséquences environnementales et matérielles, ces ravages écologiques ont aussi un impact sur notre santé mentale. “Le mal du pays c’est la nostalgie du pays que l’on quitte, tandis que la solastalgie c’est le pays qui nous quitte”, définit Alice Desbiolles, médecin de santé publique.

“la perte de ce qui nous réconforte”

La solastalgie désigne “la perte de ce qui nous réconforte”. Que l’on habite en ville, à la campagne, vue sur la mer ou la montagne, nous sommes tous touchés par les changements environnementaux.

Les symptômes (la colère, le chagrin, la frustration) peuvent mettre du temps à apparaître, tout comme ils peuvent ressortir soudainement. Le déclic peut subvenir lorsqu’un paysage de notre enfance n’est plus le même, a disparu, ou bien lorsque l’on vit un évènement climatique extrême (canicule, inondation). 

Les climatologues sont les plus touchés

Est-ce que cela se soigne ? Il semblerait que non, d’après les premières recherches. Cette éco-anxiété ne dépend pas que de nous, elle dépend de tout un système responsable des changements climatiques. La personne aura beau faire tous les efforts du monde en faveur de l’environnement, cela ne suffira pas si cet acte n’est pas collectif.

Les climatologues par exemple sont les plus susceptibles de développer ce symptôme, côtoyant quotidiennement les catastrophes écologiques et des bilans environnementaux alarmants. Pour se faire entendre, ils ont lancé le #solastalgie sur Twitter.

Les feux de forêt ont des répercussions sur les écosystèmes, le stockage de carbone et les émissions, la qualité de l’eau, de l’air, la santé (santé respiratoire, mais aussi santé mentale y compris via la #solastalgie), l’érosion des sols…
(42/…)

— Dr Valérie Masson-Delmotte (@valmasdel) July 16, 2022

Le syndrome peut en effet pousser jusqu’au burn-out ou des “versions pathologiques” d’après Alice Desbiolles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici