la nouvelle feuille de route européenne met l’accent sur la qualité des données

0
50

Installé en mai 2020 par l’EMA et le réseau HMA, le Big Data Steering Group (BDSG) a publié sa nouvelle feuille de route regroupant les actions clés à mener entre 2022 et 2025. Le document de neuf pages, élaboré après une consultation “d’experts”, présente les principaux livrables en matière de données de santé et notamment de “mégadonnées” ou big data.

Pour rappel, le BDSG conseille les conseils d’administration de l’EMA et du HMA sur la hiérarchisation et la planification des actions visant à s’appuyer sur la massification des données pour renforcer la réglementation “en intégrant plus efficacement l’analyse des données dans les processus d’évaluation”. Objectif: “améliorer la prise de décision”, ont expliqué les régulateurs en préambule de leur feuille de route.

“Savoir quand et comment faire confiance aux nouvelles technologies et aux données probantes générées par le big data sera bénéfique pour la santé publique et permettra d’accélérer le développement des médicaments, en améliorant les résultats des traitements et en facilitant l’accès des patients aux nouveaux traitements.”

Pour rappel, l’ancienne task f

Pour accéder à la suite de l’article, vous devez accepter les cookies de performance et de suivi. Ils nous permettent d’établir des statistiques que nous partageons de manière anonyme avec nos annonceurs. C’est en effet grâce à la publicité, que ce site est financé et que les articles rédigés par nos journalistes sont mis à votre disposition gratuitement.

Pour modifier les paramètres de vos cookies, cliquer ici.

Cet article vous a plu ?


Inscrivez-vous à la newsletter et recevez toutes les semaines l’actualité numérique des industries de santé






LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici