Infections à rotavirus : la Haute autorité de santé recommande de vacciner à nouveau les nourrissons

0
49

La Haute autorité de santé (HAS) a recommandé ce mardi, après réévaluation des vaccins, de recommencer à vacciner les nourrissons de six semaines à six mois contre les infections à rotavirus, principaux responsables des gastro-entérites aiguës virales hivernales, pour prévenir des formes graves et hospitalisations. Deux vaccins (Rotarix et RotaTeq), administrés oralement, disposent d’une autorisation de mise sur le marché en France.

Une vaccination est recommandée avec deux doses aux âges de deux et trois mois pour Rotarix, avec trois doses à deux, trois et quatre mois pour RotaTeq, précise-t-elle dans un communiqué, en invitant à utiliser le même vaccin pour tout le schéma vaccinal. La HAS insiste sur le respect de ce calendrier pour pouvoir compléter le schéma vaccinal avant l’âge limite (six mois pour Rotarix et huit mois pour RotaTeq). “À ce stade, la HAS estime qu’il est prématuré d’envisager de rendre obligatoire cette vaccination”, précise-t-elle.

Recommandée par l’Organisation mondiale de la santé, l’Académie européenne de pédiatrie et la Société européenne des maladies infectieuses pédiatriques, la vaccination contre les infections à rotavirus est pratiquée dans 127 pays dans le monde. Introduite en France dans le calendrier vaccinal en 2013 par le Haut Conseil de Santé Publique, elle a été suspendue en 2015 après la survenue d’effets indésirables graves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici