AccueilSantéÉtudes de médecine :...

Études de médecine : un bon taux de réussite cette année à Tours, mais…

Cette année, 68 % des étudiants de Pass (Parcours Accès Santé Spécifique), soit 516, ont validé leur première année en Centre-Val-de-Loire, pour 294 places ouvertes en deuxième année aux élèves de Pass.  Tous n’ont donc pas été admis et ont dû se réorienter, vers une deuxième année de licence accès santé par exemple. Par ailleurs, six places sont vacantes en maïeutique (formation de sages-femmes) pour cette rentrée, à Tours, et onze places en faculté de pharmacie. Alors que, cet été, des femmes du Loiret ont dû accoucher dans un autre département parce qu’on manque de sages-femmes sur le territoire.

Explications sur cette situation
Pour l’examen de passage en deuxième année, les étudiants de Pass (et de Las : licence avec option “Accès Santé) doivent choisir entre deux spécialités parmi celles enseignées à Tours : médecine, odontologie, maïeutique, pharmacie, kiné. “Des étudiants qui avaient choisi pharmacie et maïeutique en premier vœu n’ont peut-être pas été reçus, ou alors, il s’agissait de leur second vœu et qu’ils ont été admis en médecine”, avance Stéphane Michel, président régional du collectif Pass-Las en Centre-Val de Loire.

La réforme mise en cause

C’est une des incohérences que dénonce le collectif national Pass-Las (les deux filières qui permettent de poursuivre des études de médecine depuis la réforme supprimant la Paces ou Première année commune aux études de santé). Le collectif, qui a des relais dans le Loiret, réclame l’abrogation de la loi qui a institué cette réforme. Sa pétition a déjà recueilli plus de 53.000 signatures.

Un recours a aussi été déposé devant le Conseil d’État. Cette instance avait statué en faveur du collectif Pass-Las, l’an dernier, en obligeant quinze universités, dont celle de Tours, à ouvrir, au total, mille places supplémentaires en seconde année de faculté de médecine (333 au lieu de 292 à Tours).

La fin du numerus clausus, vraiment ?

Autre incohérence, 516 étudiants ont validé leur Pass, cette année, à Tours, mais la très grande majorité voulait intégrer la filière médecine, qui ne propose que 333 places en deuxième année (plus 36 en maïeutique, 29 en odontologie, 130 en pharmacie).

C’est insuffisant. Le collectif “200 médecins”, qui a œuvré (en étant appuyé par des politiques de tous bords) pour obtenir l’ouverture d’une faculté de médecine à Orléans, réclame la formation de 500 médecins par an en Centre-Val de Loire dont 200 dans le Loiret.

Recevez tous les jeudis la newsletter gratuite “La Rep’ prend soin de vous” pour tout savoir sur la santé dans le Loiret

NL {“path”:”mini-inscription”,”id”:”RC_Sante”,”accessCode”:”14173693″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL”,”filterMotsCles”:”6|10|97″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4173693″,”idArticlesList”:”4173693″,”idDepartement”:”264″,”idZone”:”22117″,”motsCles”:”6|10|97″,”premium”:”false”,”pubs”:”banniere_haute|article|article2|article3″,”site”:”RC”,”sousDomaine”:”www”,”tagsArticle”:”#larepsante”,”urlTitle”:”etudes-de-medecine-un-bon-taux-de-reussite-cette-annee-a-tours-mais”}

Ouverture d’une faculté de médecine à Orléans avec 105 places en Pass à la rentrée

“Numerus clausus ou numerus apertus (qui remplace le numerus clausus depuis 2020, NDLR), on a toujours un numerus minus.”

Une adhérente (Collectif Pass-Las en Centre-Val de Loire)

Stéphane Michel, président régional du Collectif Pass-Las en Centre-Val de Loire, considère qu’“ils ont changé le mode de sélection, mais rien n’est réglé” pour former davantage de médecins alors que les déserts médicaux s’étendent.

Il n’y aurait jamais eu autant de jeunes qui, faute de places en nombre suffisant dans les universités françaises, doivent aller étudier la médecine en Belgique (qui a réduit les accès aux Français après avoir connu une hausse de 150% des demandes) et en Roumanie.

Évolution des effectifs à Tours
2020. 
Alors que le numerus clausus est toujours en vigueur, la faculté de médecine de Tours dispose, en seconde année, de 275 places en médecine (20 de plus qu’en 2019), 30 en maïeutique, 27 en odontologie, 108 en pharmacie.
2021. Après la mise en application du numerus apertus et l’intervention du Conseil d’État, le nombre de places est passé à 333 en médecine (la faculté tourangelle ne souhaitait en proposer que 292), 36 en maïeutique (au lieu de 30 souhaitées), 29 en odontologie et 130 en pharmacie (au lieu de 115).

Philippe Abline

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

” Mon espace Santé ” is the new DMP, ah bon t’es sûr ?

Vous allez voir ce que vous allez voir. C’est en quelque sorte le discours des autorités sanitaires depuis qu’a été lancée début 2022 la phase d’ouverture de « Mon Espace Santé » sur...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...