Elizabeth II : l’état de santé de la reine inquiète le prince Charles

0
58

Depuis quelques mois, l’état de santé de la reine Elizabeth II est au cœur de toutes les discussions. Samedi 27 août, le quotidien My London a révélé que le prince Charles, inquiet, passerait de plus en plus de temps auprès de sa mère.

Depuis quelques temps, la limitation des apparitions publiques de la reine interroge. En février, Elizabeth II, âgée de 96 ans, avait été testée positive au Covid-19 mais ne présentait que de “légers symptômes”. Après quelques jours de convalescence, elle avait repris ses fonctions, bien qu’elle ait reconnu devant des soignants en visioconférence “s’être sentie épuisée” lors de sa convalescence. En mai dernier, la monarque avait drastiquement réduit ses apparitions publiques lors des quatre jours de fête organisés pour son jubilé de platine. Elle avait notamment réduit ses déplacements en raisons de ses difficultés à se mouvoir qui sont de plus en plus récurantes. À “contrecœur” mais sur ordre des médecins, elle ne s’était pas rendue au Parlement britannique, le 10 mai dernier, pour prononcer traditionnel discours de politique générale du gouvernement sur le trône. La reine avait également annulé sa participation à la COP26 qui se tenait à Glasgow.

Le prince Charles inquiet pour la reine

Désormais c’est le prince Charles qui exerce les fonctions les plus exigeantes, une manière pour lui d’entamer la passation de pouvoir en douceur. Samedi 27 août, le quotidien My London a révélé que le futur roi d’Angleterre, inquiet, passerait de plus en plus de temps auprès de sa mère. “Il est très inhabituel que le prince Charles fasse ce genre de visites impromptues pour voir sa mère”, a déclaré Ingrid Seward, auteure et spécialiste royale. Alors que les autres membres de la famille royale sont éparpillés aux quatre coins du pays, Charles multiplie les aller-retour au château de Balmoral, la résidence d’été d’Elizabeth II en Écosse. Selon The Sun, la reine ne se déplacera pas en septembre pour la cérémonie en présence du nouveau Premier ministre, mais laissera ce dernier venir à elle. Une entorse significative à la tradition.

Elizabeth II

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici