Des services de santé et de nutrition offerts aux enfants et aux femmes

0
47

Vues : 3

Les autorités face aux outils de traitement

Dans le cadre l’amélioration des indicateurs de morbidité et de mortalité de la femme et de l’enfant, le gouvernement du Bénin a lancé l’édition d’août 2022 de la campagne de la semaine de survie de la femme et de l’enfant. C’est le représentant du ministre de la santé, Petas Akogbeto qui a procédé au lancement de cette campagne le jeudi 18 août 2022 au CHU-MEL de Cotonou en présence du Directeur Général de l’Agence Nationale des Soins de Santé Primaire Blaise Guezo- Mevo et de plusieurs cadres à divers niveaux du secteur de la Santé. 

De quoi s’agit-il : Dans l’objectif d’améliorer les indicateurs de morbidité et de mortalité de la femme et de l’enfant, le gouvernement du Président Patrice Talon a initié une campagne pour offrir plusieurs services aux femmes et aux enfants. Ainsi, du lundi 22 au samedi 27 août 2022, sur toute l’étendue du territoire national, les enfants de 6 à 59 mois et les femmes à partir de 12 ans pourront bénéficier gratuitement d’un paquet de services de santé et de nutrition de qualité.

Qu’est-ce qui est prévu : Pour cette édition d’août 2022, il est prévu pour les enfants de 6 à 59 mois, la supplémentation en vitamine A, le déparasitage à l’Albendazole, le dépistage des cas de malnutrition, la prise en charge gratuite de ces cas et des conseils pour le suivi de la santé des enfants. Les femmes et mères d’enfants bénéficieront d’une offre de dépistage gratuit du cancer du sein, du cancer du col de l’utérus et des orientations pour le planning familial qui seront données dans les maternités, centres de santé par les sages-femmes. Des conseils seront aussi donnés pour l’auto examen du cancer du sein et la prévention du cancer du col de l’utérus et du sein. 

Que disent les autorités : Après le mot de bienvenue du Directeur Général du CHU-MEL, Lambert Loko Tonoudji, le représentant adjoint d’UNICEF Bénin, Dr François Kompudu a rassuré de l’engagement des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé au Bénin à soutenir davantage le gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs dans le domaine de la santé. « La santé de la mère et de l’enfant vont de pair. Cette campagne s’inscrit dans les efforts du Gouvernement béninois dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable auxquels le pays a souscrit, pour faire passer d’ici à 2030 le taux de mortalité maternelle au-dessous de 70 pour 100 000 naissances vivantes et ramener la mortalité des enfants de moins de 5 ans à 25 pour 1 000 naissances vivantes au plus », a-t-il expliqué. Du discours du représentant du ministre de la santé, Petas Akogbeto, il ressort que durant la semaine du lundi 22 au samedi 27 Août 2022, des équipes d’agents de santé et de volontaires seront positionnés dans les formations sanitaires et se rendront dans les localités, villages et quartiers de ville pour offrir gratuitement sur toute l’étendue du territoire national, aux enfants de 6 à 59 mois et aux femmes à partir de 12 ans, les interventions qui leurs sont destinées. « La femme et l’enfant constituent une priorité d’investissement pour le développement de toute nation. L’enjeu de cette campagne est sanitaire économique et sociale », a-t-il mentionné.

Par ailleurs : La semaine de la survie de la femme et de l’enfant est initiée par le Gouvernement du Benin avec l’appui de l’UNICEF, l’UNFPA et l’OMS et grâce au soutien de partenaires tels que le Gouvernement Canadien, de Takeda, de Nutrition International USAID – US Agency for International Development Banque mondiale Région Afrique. Les parents, les femmes, les mères d’enfants, les jeunes filles sont   invitées à une participation citoyenne et massive à la campagne.

Assise Agossa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici