« Ça va beaucoup mieux »

0
52

En janvier dernier, Florent Pagny annonce être atteint d’un cancer du poumon. Plusieurs signes l’ont mis en alerte et l’ont poussé à effectuer des examens : « Je toussais tellement que je voulais savoir ce que j’avais avant de redémarrer la fin de ma tournée prévue le 25 janvier. Je pensais avoir une bronchite qui allait se régler avec une prise d’antibiotiques. » D’un degré 1, cette tumeur n’est pas opérable, mais ne présente aucune métastase. Dès lors, le chanteur met sa carrière entre parenthèse et se concentre sur sa santé et le traitement qu’il doit suivre. Il enchaîne les séances de chimio et de rayons X.

Tout au long de sa lutte contre la maladie, Florent Pagny a pu compter sur le soutien de célèbres amis ainsi que de ses fans et de sa famille. Invité sur RTL à l’occasion de la sortie de son nouveau single Encore une fois, Patrick Bruel donne des nouvelles rassurantes de Florent Pagny avec qui il avait tourné le clip Terra Corsa, extrait de l’album Corsu Mezu Mezu, de Jean-Charles Papi : « Sur le tournage du clip, ça a été formidable de le retrouver. Aux dernières nouvelles, je pense que ça va beaucoup mieux. Je pense que les choses suivent leur cours mais plutôt dans le bon sens, nous sommes tous très heureux ». Patrick Bruel met en lumière la complicité qui l’unit à Florent Pagny : « Vous savez Florent et moi c’est une amitié qui dure depuis très très longtemps. Le clip était super, je suis très heureux de faire partie du projet ».

À découvrir également : Florent Pagny et son cancer : « Je toussais tellement, mal de cœur pendant 12 jours »… Il parle des chimios et des symptômes qui ont permis de découvrir sa tumeur

Un battant

Le 14 août dernier, Florent Pagny partage une publication sur Instagram qui montre qu’il retrouve progressivement la forme : « Tout va très bien ! Je reprends des couleurs en mer Égée. Magnifique ». Si son crâne est dépourvu de cheveux, il arbore tout de même un bouc. De quoi constater que les stigmates de son traitement s’effacent progressivement.

Son public l’a vu sans cheveux, sans sourcils et sans barbe… Un changement d’apparence connu des malades du cancer soumis aux séances de chimiothérapie. En mai dernier, il confie à Nikos Aliagas dans les colonnes de Gala : « J’assume ma tête même si je mettrai peut-être des lunettes à cause de la chute de mes cils qui me donne vraiment un air malade, mais le reste, je gère. » Fidèle à son autodérision, il lance : « Je n’ai plus de cheveux, plus de barbe, plus beaucoup de sourcils ! Que veux-tu, j’ai toujours travaillé tous les looks, là, j’arrive à l’extrême ! (Rires) C’est le plus épuré ! » Et de conclure : « Mes 60 ans, je les vois bien en ce moment, mais à l’intérieur, je suis le même mec qui déconne, rigole. »

Il s’ouvre également au sujet de son traitement : « J’ai passé la chimio pure, celle qui te castagne, accompagnée de rayons : mal de cœur pendant douze jours, ça ne rigole plus ! Tu sais, le mal de mer que tu gardes alors que tu es sur la terre ferme depuis une semaine. » Il précise : « Oui j’ai connu cette période où tu n’as envie de rien, tu n’as pas la pêche, tu as le cœur au bord des lèvres, mais ça passe. Rien n’est insupportable pour le moment. » Florent Pagny l’assure : « Maintenant, je sors du tunnel ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici