6 raisons pour lesquelles le vélo est bon pour la santé

0
42

Qu’il s’agisse d’un sommeil plus profond ou d’une diminution du risque de maladies chroniques, le vélo offre une multitude d’avantages. De l’air frais à l’exploration de nouveaux itinéraires, il y a beaucoup de choses à aimer dans le vélo. Il s’accompagne également d’une liste d’avantages pour la santé qui font de la sortie sur votre vélo un excellent entraînement. Tout type d’activité est bénéfique pour le corps et le cerveau, mais contrairement à d’autres types d’exercices aérobiques (comme le jogging ou la marche), le vélo peut constituer un entraînement de haute intensité sans exercer une pression excessive sur les articulations.

Un grand nombre d’études portant sur les effets du vélo sur la santé ont montré que le fait de faire du vélo quelques jours par semaine suffit pour obtenir les avantages suivants pour la santé.

1. Le vélo améliore la capacité aérobique (sans solliciter les articulations)

L’activité cardiovasculaire ou aérobie est un élément important de la condition physique. L’OMS recommande à toute personne âgée de plus de 18 ans de pratiquer au moins 150 minutes d’activité cardiovasculaire d’intensité modérée chaque semaine (ou 75 minutes d’activité cardiovasculaire d’intensité vigoureuse), en précisant qu’une activité plus intense est liée à des bénéfices plus importants pour la santé à long terme. Le vélo, quelle que soit son intensité, est un moyen d’intégrer ce type de mouvement. Et si vous avez des problèmes d’articulation de la hanche, du genou ou de la cheville, ou si vous voulez simplement les prévenir à l’avenir, le vélo est un excellent choix. Le cyclisme est considéré comme un sport à faible impact, ce qui signifie qu’il exerce moins de pression sur les articulations des membres inférieurs. Avec une configuration de vélo appropriée, le cyclisme peut mettre à l’épreuve le système global d’une personne sans charge excessive ou forces défavorables à travers les articulations. »

2. Le vélo renforce le tronc

Quand on parle de vélo, on peut penser à des exercices de cardio et non de musculation. Mais, le cyclisme de plein air, en particulier, peut solliciter de manière significative les muscles abdominaux et renforcer la stabilité du tronc, car vous devez vous tenir en équilibre sur le vélo. C’est particulièrement vrai sur les terrains accidentés, où vous devrez souvent changer de direction pour éviter les obstacles. L’équilibre du centre de masse du corps sur des roues en mouvement nécessite l’engagement de nombreux muscles dans le bas du dos, les abdominaux et les hanches. Même de légers changements de direction peuvent faire travailler ces muscles. Et un tronc plus fort peut avoir un effet d’entraînement profond sur votre santé. Un tronc plus solide réduit non seulement les risques de maux de dos, mais contribue également à prévenir les céphalées de tension et les baisses d’énergie, car vous êtes mieux aligné tout au long de la journée. Avec plus de force et de stabilité au niveau du tronc, vous êtes plus efficace dans vos mouvements, quelle que soit l’activité que vous pratiquez.

3. Le cyclisme peut améliorer la santé osseuse

Les activités à fort impact, comme le saut et la course, créent un stress sur le corps qui peut améliorer la densité osseuse ce qui est un élément important d’un vieillissement sain. Mais ce n’est pas parce que vous préférez le vélo que vous manquez quelque chose, surtout si vous faites du hors-piste. Une étude, par exemple, a révélé que le vélo tout-terrain peut créer un impact au sol suffisant pour être bénéfique à la solidité des os. De plus, il nécessite l’engagement des muscles du haut du corps pour maintenir la stabilité, et la combinaison de ces facteurs pourrait améliorer la structure osseuse dans son ensemble, notent les chercheurs dans l’étude.

4. Une promenade à vélo peut vous aider à dormir

Si vous avez du mal à dormir, une promenade à vélo en début de soirée pourrait vous aider. Bien que l’analyse ait porté sur plusieurs types d’exercices aérobiques, le vélo semble être le plus bénéfique. La fin d’un tour de vélo environ deux heures avant le coucher semble être le point idéal. Nous ne savons pas exactement pourquoi le vélo est si dominant dans ce domaine. Mais nous savons qu’un exercice comme le vélo augmente rapidement la température corporelle centrale, ce qui amène le corps à équilibrer la poussée de chaleur par des mécanismes de refroidissement. Cela tend à créer une régulation plus efficace de la température, qui se répercute sur l’heure du coucher, et peut vous aider à vous endormir plus rapidement et à mieux rester endormi en conséquence.

5. Le vélo est bon pour la santé cardiovasculaire

Le vélo, comme d’autres types d’exercices aérobiques, sollicite le cœur, les poumons et le système musculaire de manière bénéfique. Cela stimule la fonction cardiovasculaire, y compris la circulation générale et la pression sanguine, ainsi qu’une meilleure utilisation de l’oxygène. Des recherches antérieures ont montré que les personnes qui s’entraînent régulièrement à vélo présentent un risque plus faible de maladie cardiovasculaire que les non-cyclistes. Cela s’applique également au cyclisme en salle. Une revue de recherche publiée en août 2019 dans la revue Medicina a suggéré que le jumelage du cyclisme en salle avec un régime alimentaire sain peut améliorer la capacité aérobie, la pression artérielle, le profil lipidique et la composition corporelle.

6. Le vélo donne un coup de fouet mental

La plupart des exercices sont bons pour l’humeur et la santé mentale, le vélo ne fait pas exception. Une étude publiée en février 2019 dans PLoS One s’est intéressée à 100 adultes âgés de 50 à 83 ans ; environ un tiers n’était pas cycliste, un autre tiers (environ) faisait du vélo au moins trois fois par semaine, et le dernier tiers utilisait des vélos électriques, qui sont équipés d’un moteur pour fournir une assistance au pédalage. Au cours des huit semaines de l’étude, les participants ont été invités à maintenir ces habitudes de cyclisme (ou de non-cyclisme). Ceux qui ont fait du vélo au moins trois fois par semaine (que ce soit sur des vélos traditionnels ou des vélos électriques) ont montré des améliorations significatives de leur santé mentale, de leurs fonctions cognitives et de leur perception globale de la santé et du bien-être, par rapport aux non-cyclistes.

Il se peut que des personnes différentes préfèrent un type de vélo plutôt qu’un autre. Par exemple, le vélo tout-terrain est tellement technique et exige une telle concentration pour naviguer sur un terrain difficile que vous pouvez trouver que cela vous aide à vous concentrer en général. Avec le vélo de route, les vitesses plus élevées et le travail en côte peuvent être exaltants, ce qui conduit à un plus grand sentiment de plaisir.

Prenez le temps d’essayer différents types de vélo, sur différents terrains, pour déterminer ce que vous préférez.

* Presse Santé s’ efforce de transmettre la connaissance santé dans un langage accessible à tous. En AUCUN CAS, les informations données ne peuvent remplacer l’ avis d’un proffesionel de santé.

Vous aimez nos contenus ?

Recevez chaque jour nos dernières publications gratuitement et directement dans votre boite mail

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici