AccueilSantéRebond surprise de l'emploi...

Rebond surprise de l’emploi amricain, qui retrouve sa sant prpandmique

Washington (awp/afp) – Le marché du travail aux États-Unis a montré en juillet un dynamisme inattendu, retrouvant son niveau d’avant la pandémie au moment où la lutte contre l’inflation fait craindre une récession, une bonne nouvelle pour Joe Biden à quelques mois des cruciales élections de mi-mandat.

“Davantage de personnes travaillent qu’à n’importe quel moment de l’histoire américaine”, a salué le président américain, qui y voit “le résultat de (son) plan économique”.

“Il y a encore du travail à faire, mais le rapport sur l’emploi d’aujourd’hui montre que nous réalisons des progrès conséquents pour les travailleurs et leurs familles”, a encore commenté Joe Biden dans un communiqué.

Le pays a désormais retrouvé les 22 millions d’emplois qui avaient été détruits avec la pandémie, et le taux de chômage est retombé à 3,5%, comme en février 2020. Le marché du travail était alors au meilleur de sa forme en 50 ans.

La Maison-Blanche avait pourtant préparé le terrain jeudi, pour des créations d’emplois plus faibles qu’auparavant. La porte-parole Karine Jean-Pierre avait décrit, lors de son point presse quotidien, une économie américaine “en transition” vers une croissance moins forte, mais plus stable.

Mais en juillet, 528.000 emplois ont été créés, a annoncé vendredi le département du Travail. C’est deux fois plus que ce qui était attendu, avec des créations dans tous les secteurs, notamment dans les loisirs et l’hôtellerie, les services professionnels et commerciaux et les soins de santé.

Et les créations d’emplois en mai et juin ont été révisées en hausse, respectivement à 386.000 et 398.000, ce qui représente 28.000 emplois créés de plus que ce qui avait été initialement annoncé.

Mauvaise nouvelle pour l’inflation

La santé de l’emploi est en ce moment scrutée de très près aux États-Unis. Si ce rebond conforte l’idée que la première économie du monde n’est pas en récession, c’est en revanche une mauvaise nouvelle pour l’inflation.

“Malgré les craintes croissantes de récession, le marché du travail reste incroyablement solide”, commente Kathy Bostjancic, économistes pour Oxford Economics.

Cela ne devrait cependant pas durer, avertit-elle, car “la demande de main-d’oeuvre devrait (…) se modérer au second semestre 2022, les entreprises faisant face à des coûts plus élevés, à une demande de consommation réduite et à une rentabilité plus faible”.

En attendant, la concurrence reste féroce entre les employeurs, qui cherchent à attirer des travailleurs trop peu nombreux.

Par conséquent, les salaires continuent de grimper. Le salaire horaire moyen dans le secteur privé est désormais de 32,27 dollars, 5,2% de plus qu’il y a un an.

Cela ne suffit cependant pas à compenser l’inflation qui, elle, a atteint en juin 9,1% sur un an.

“Effrayant”

La banque centrale (Fed) est à la manoeuvre pour tenter de refroidir la surchauffe de l’économie, et, pour cela, relève ses taux pour rendre le crédit plus onéreux, et donc inciter les consommateurs à moins dépenser.

Ces chiffres devraient peser lourd dans la balance lors de sa prochaine réunion, fin septembre, et convaincre ses responsables de frapper fort. Ils pourraient de nouveau relever les taux de trois quarts de points, comme en juin puis en juillet – du jamais vu, alors, depuis 1994, et bien loin de l’habituel quart de point.

“C’est bien de voir autant d’emplois créés, mais c’est effrayant d’imaginer ce que cela signifie pour la taille de l’ajustement que nous pourrions voir venir”, a commenté Jason Furman, professeur d’économie à Harvard et ancien conseiller économique de la Maison-Blanche sous Barack Obama.

La Bourse de New York a ainsi ouvert nettement dans le rouge vendredi, craignant une attitude encore plus stricte de la Fed.

De premiers signes de ralentissement de l’emploi avaient pourtant émergé.

Le nombre de postes vacants a reculé en juin, tombant au plus bas depuis neuf mois, mais les démissions sont restées massives, selon les données du bureau des statistiques (BLS) publiées mardi.

Quant aux inscriptions hebdomadaires au chômage, qui donnent une indication sur le niveau des licenciements, elles sont reparties à la hausse fin-juillet, et la moyenne sur quatre semaines a même atteint son plus haut niveau depuis novembre.

Au total, 1,4 million de personnes touchaient une allocation chômage aux États-Unis mi-juillet, contre encore près de 13 millions l’an passé à la même époque.

afp/rp

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...