AccueilFranceL'officialisation de la candidature...

L’officialisation de la candidature d’Emmanuel Macron se rapproche, les différentes options sur la table

Emmanuel Macron assure que jusqu’alors, c’est son emploi du temps serré de président qui l’empêchait de se déclarer candidat. Toutefois, selon nos informations, l’officialisation de sa candidature ne devrait plus tarder. Deux options sont sur la table: une annonce dès la semaine prochaine, ou plutôt lors de la première semaine de mars.

Sa candidature ne fait plus de doute, mais elle a le don de se faire attendre. À à peine deux mois du premier tour de la présidentielle, le lancement de la campagne d’Emmanuel Macron commence enfin à prendre forme. Si l’entourage du chef de l’État indique à BFMTV que toute annonce de candidature est à exclure cette semaine, elle précise qu'”à partir de la semaine prochaine, tout est possible”.

En effet, le calendrier présidentiel reste encore trop chargé cette semaine: un sommet est prévu jeudi et vendredi entre les États membres de l’Union européenne et l’Afrique à Bruxelles, au cours duquel le président devrait s’exprimer sur l’avenir des troupes françaises au Mali, et trancher le sujet majeur de la réarticulation de l’opération Barkhane.

Une annonce avant le Salon de l’agriculture?

Selon nos informations, deux options sont à ce jour sur la table du président. La première, c’est celle d’une officialisation dès la semaine prochaine, à savoir la semaine du 21 février. Plusieurs éléments laissent penser que c’est l’option que pourrait choisir le président sortant pour annoncer sa candidature à sa réélection. En effet, aucun sommet international ni européen n’est prévu cette semaine-là. Cela dégage ainsi au locataire de l’Élysée de la place pour imposer une séquence de lancement électoral, éventuellement articulée autour d’un déplacement symbolique en France.

Par ailleurs, cette semaine se terminera samedi par la traditionnelle visite du président au Salon de l’agriculture, un rendez-vous éminemment politique. Cela pourrait être l’occasion de parachever “la séquence candidature” pour le chef de l’État. 

Un contexte plutôt favorable au chef de l’État

Si Emmanuel Macron pourrait faire le choix de s’y rendre sans être candidat, l’exercice pourrait s’avérer relativement délicat. On sait le chef de l’État très attentif à ce que pensent les Français, il est pleinement conscient qu’il pourrait être accusé de “jouer un double jeu” en y allant avec sa “simple” casquette de président.

“Effectivement c’est compliqué”, confirme un proche du président.

Mais plusieurs arguments plaident en faveur d’une candidature imminente. D’abord, la semaine prochaine s’inscrira dans une dynamique favorable, dans la foulée de l’allègement des restrictions sanitaires liés à la 5e vague de Covid-19: les discothèques rouvriront notamment leurs portes à partir de ce mercredi. Or ce calendrier est l’un des paramètres pris en compte par le président. Dans son entourage, beaucoup plaident pour qu’il surfe sur cette vague “de retour à une vie normale”.

Enfin, Emmanuel Macron pourrait vouloir profiter d’un contexte plutôt favorable en ce moment. Les sondages s’avèrent assez bons pour lui: le chef de l’État creuse l’écart avec les autres candidats au second tour, et des ralliements symboliques à LaREM ont eu lieu ces derniers jours, comme celui de l’ex-ministre sarkozyste Éric Woerth, ou de la maire LR de Calais Natacha Bouchart. Le jeu politique semble s’éclaircir pour le président: autant de raisons de décider de battre le fer tant qu’il est chaud.

Macron veut garder “de la souplesse”

Mais le président pourrait également faire le choix d’attendre la dernière minute pour annoncer sa candidature. Selon son entourage, le chef de l’État pourrait tout aussi bien se déclarer candidat après sa visite du samedi 26 février au Salon de l’agriculture, et donc attendre la semaine du 28 février. 

En effet, Emmanuel Macron avait fixé comme condition à son annonce le fait que le pic de la crise géopolitique russo-ukrainienne soit derrière nous. Or l’Occident est confronté à un regain de tensions avec la Russie ces derniers jours. En cas d’attaque russe par exemple, il deviendrait compliqué pour Emmanuel Macron de se déclarer. Ainsi pourrait-il décider de temporiser jusqu’à la dernière minute, tout en sachant que la date butoir est fixée au 4 mars prochain.

Un proche du président nous explique que “plusieurs options” sont entretenues afin de “garder de la souplesse”. “Le fait que seules deux ou trois personnes soient au courant (du calendrier) lui permet d’éviter les commentaires, et lui donne la liberté de son timing jusqu’au dernier moment”, ajoute cette même source.

“C’est quelqu’un de très intuitif qui ne veut pas s’enfermer dans un schéma”, abonde un autre proche du chef de l’État. “Il le fera aussi quand il sentira le moment”

“Trouver la bonne alchimie”

La forme que prendra l’officialisation de cette candidature, elle, n’est pas encore arrêtée. Dans les rangs du président, on explique qu’il faut que cela apparaisse comme une évidence, mais en même temps que cela soit solennel. Concrètement, l’annonce pourrait avoir lieu en deux ou trois temps, via plusieurs supports.

L’hypothèse qui tient la corde à ce jour, selon nos informations, c’est qu’une partie de la déclaration ait lieu à l’occasion d’un déplacement présidentiel symbolique. Initialement envisagée, l’idée d’une simple réponse à la question d’un Français au cours d’une déambulation ne tient plus forcément la corde. Quel que soit le format d’annonce choisi, il pourrait se doubler dans la foulée d’une interview accordée à la presse quotidienne régionale et d’une vidéo sur les réseaux sociaux pour détailler les raisons de cette candidature. Un proche du chef de l’État assure qu'”il faut trouver la bonne alchimie”.

“Ce n’est pas qu’un moment évident, il faut de la solennité, ça ne doit pas appartenir qu’à lui”.

Sur le fond, Emmanuel Macron a déjà en tête plusieurs thèmes qu’il souhaite présenter comme ses priorités: “l’éducation”, “la santé” et bien sûr le “travail”.

Agathe Lambret avec Jeanne Bulant

Le plus populaire

Articles Liés

Lisez maintenant

 “Je n’avais pas de temps à perdre”, Nathalie Marquay raconte son premier rendez-vous étonnant avec Jean-Pierre Pernaut 

Nathalie Marquay était l'invitée du Grand Studio sur RTL ce samedi 11 juin. L'occasion pour elle de faire des confidences concernant sa relation avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay ne s'en remet pas. Le 2 mars dernier, son cœur, tout comme celui des français, s'est brisé lorsque le décès...

 « Inutile », « ingérable »… La carte vitale biométrique ne convainc pas certains professionnels de santé

Six milliards d’euros minimum par an. C’est ce que représenterait chaque année la fraude à la carte vitale d’après Philippe Mouiller, sénateur LR, à l’origine d’un amendement adopté au Sénat dans...

 Johnny Depp VS Amber Heard : coup de théâtre en pleine délibération ! Le jury troublé par un détail

Le jury a été troublé par un détail lors des délibérations du procès qui oppose Johnny Depp à Amber Heard ce mardi 31 mai. Depuis le 11 avril dernier, Amber Heard et Johnny Depp font face à la justice dans un procès très médiatisé. Ce mardi 31 mai,...

 La Russie annonce l’expulsion de 34 diplomates français ; Bruxelles propose une nouvelle aide financière de neuf milliards d’euros

https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png https://assets-decodeurs.lemonde.fr/redacweb/ukraine-cartes-infographie/derniere-maj-ukraine-avancee-russe.png 30 La situation en carte Agrandir Le contexte Live animé par Solène L'Hénoret, Anne Guillard et Marie Slavicek ...

-50 % sur ce super vélo électrique chez Cdiscount!

Cdiscount est une plateforme d’e-commerce d’origine française. De temps en temps, Cdiscount offre des bons plans et des promotions exceptionnelles à ne pas rater. Pour cette fois, le site propose le vélo électrique VAE pliant de ville de la marque MOMA BIKES à moins de 1000 €. Effectivement,...

“25.000 hectares déjà partis en fumée” en France, une précocité “sans précédent”

De la dune du Pilat aux monts d'Arrée, des Bouches-du-Rhône à...

“38% des Français pensent que l’Islam est une menace”, Arthur publie une étude choc et pousse un coup de gueule !

Dans une interview accordée au Point en 2017, Arthur avait confié la raison pour laquelle il avait pris la décision de quitter la France. Pour lui, Paris était synonyme d’angoisse. « Trop de boulot, de stress, de lumière, de bruit… » Las, il choisissait de « tout plaquer pour s’installer...

“98 % des eaux de baignade en Martinique sont conformes” selon l’Agence Rég

Le dernier bilan de la qualité des eaux de baignade en Martinique est conforme à 98%. Du 1er janvier 2020 au 30 septembre 2021, l’ARS, en charge du suivi qualitatif de ces eaux, a effectué 1857 prélèvements, en mer et en rivière. "La tendance est stable et...

“A mon retour de tournage, mon fils ne me parlait plus”

Au côté du regretté Gaspard Ulliel, Céline Sallette est à l'affiche du long-métrage "Un peuple et son roi", diffusé ce lundi 18 juillet 2022 sur France 3. La comédienne, devenue incontournable sur le petit comme sur le grand écran, est aussi à la tête d'une jolie petite...

“A toi grossophobe” : Amel Bent critiquée sur son poids, elle envoie une réponse explosive !

Si la teneur des propos n'a pas été révélée par la principale intéressée, Amel Bent a néanmoins pris la parole dans sa story Instagram (voir diaporama). Agacée par les commentaires au sujet de ses formes - rappelons qu'elle a accouché au début du mois d'avril -, la...